Football : Adidas détruit une réplique du bus des grévistes de Knysna en Seine-Saint-Denis | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
L'équipe de France de football en grève en Afrique du Sud en 2010.

Controverse

Football : Adidas détruit une réplique du bus des grévistes de Knysna en Seine-Saint-Denis

L'ancien équipementier des Bleus a détruit ce lundi soir une réplique du bus car celui-ci était le symbole de la grève de l'entrainement des joueurs lors de la dernière Coupe du monde en Afrique du Sud.

A quelques jours du lancement du Mondial, les esprits s'échauffent. Lundi, Adidas a procédé en Seine-Saint-Denis à la destruction d'une réplique du "bus de Knysna". Car ce dernier était le symbole de la grève de l'entrainement des joueurs de l'équipe de France de football lors de la dernière Coupe du monde en Afrique du Sud.  "Le bus de Knysna, c'est le symbole fort d'un boulet qui empêche l'équipe de France d'aborder sereinement la Coupe du monde au Brésil. C'est pour cette raison que nous avons décidé de le détruire", a déclaré le directeur de la division française d'Adidas pour expliquer cette opération controversée.

Souvenez-vous, le 20 juin 2010, à leur camp de base de Knysna en Afrique du Sud et devant des caméras du monde entier, les joueurs de l'équipe de France avaient refusé de descendre de leur bus pour aller s'entraîner. Ils protestaient contre l'exclusion de Nicolas Anelka, qui avait insulté le sélectionneur Raymond Domenech quelques jours plus tôt.

Ce lundi soir, devant 400 personnes réunies dans une casse de la Courneuve, un bras articulé a donc réduit en bouillie la réplique du bus portant le slogan de l'équipe de France au Mondial-2010. Cette initiative osée a déclenché des réactions mitigées sur les réseaux sociaux. Sur Twitter, des internautes se sont notamment interrogés sur la stratégie de communication d'Adidas, qui n'est plus l'équipementier officiel des Bleus depuis 2010. En effet, ces derniers sont désormais sous contrat avec Nike... 

Lu sur France TV Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !