Espionnage de Fabius par l'Allemagne : la petite blague de Hollande qui embarrasse Merkel | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Crédits Photo: Capture d'écran Youtube

"Monsieur petites blagues"

Espionnage de Fabius par l'Allemagne : la petite blague de Hollande qui embarrasse Merkel

Lors d'un sommet à Malte, le chef de l'Etat a évoqué l'affaire en tentant de détendre l'atmosphère.

Une fois de plus, François Hollande a fait honneur à sa réputation de président blagueur. Lors du sommet sur l'immigration à Malte, le chef de l'Etat a fait allusion aux écoutes allemandes du téléphone de Laurent Fabius.

Mercredi 11 novembre, la radio publique allemande Berlin-Brandebourg avait en effet révélé que les services secrets d'outre-Rhin avaient espionné le patron du quai d'Orsay.

En compagnie de Laurent Fabius, alors qu'il voit la chancelière allemande approcher, le président français a donc lancé un "on parle de téléphone!". Une "petite blague" qui a plongé la chancelière allemande dans l'embarras. Les caméras du Petit Journal s'en sont régalées.

Lu sur le Huffington Post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !