D-Day : Donald Trump et Emmanuel Macron ont rendu hommage aux soldats à Colleville-sur-Mer | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Histoire
Crédits Photo: Capture d'écran Youtube / Euronews

75e anniversaire du Débarquement

D-Day : Donald Trump et Emmanuel Macron ont rendu hommage aux soldats à Colleville-sur-Mer

Emmanuel Macron et Donald Trump ont participé ce jeudi 6 juin à un hommage aux vétérans de la Seconde Guerre mondiale et aux soldats morts pour libérer la France. Cette cérémonie s’inscrivait dans le cadre du 75e anniversaire du Débarquement. 

Donald Trump a souligné le lien fort entre la France et les Etats-Unis et a salué le courage des soldats : 

"Vous êtes la fierté de notre nation. Notre dette est éternelle. [....] Aujourd'hui les Américains embrassent le peuple français et vous remercient d'honorer nos morts. Notre lien ne peut pas être brisé. […] Notre alliance chérie a été forgée dans le feu de la bataille, éprouvée dans les épreuves de la guerre et prouvée dans les bienfaits de la paix. Des quatre coins de la planète, les Américains sont attirés par cet endroit comme s'il faisait partie de notre âme. Nous ne venons pas seulement pour ce qu'ils ont fait ici, nous venons pour ce qu'ils étaient".

Emmanuel Macron lors de son discours a rendu hommage aux soldats morts pour la France : 

"Nous ne devons jamais cesser de faire vivre l'alliance des peuples libres. […] La France n'oublie pas, la France n'oublie pas tous ses combattants à qui elle doit de vivre libre. Je m'incline ce jour devant leur bravoure, je m'incline devant le sacrifice immense des 37.000 tués, des 19.000 disparus qui tombèrent en héros sur ces terres normandes entre juin et août 1944 et pour la plupart y reposent pour l'éternité. Je m'incline et à nos vétérans et à leur nation, je dis merci. […] Ils ont permis que cette page glorieuse de l'histoire ne s'écrive pas seulement en France, mais avec des Français. Ils sont l'honneur de notre pays. Mais tous les soldats de la liberté sont des frères d'armes et des frères d'âmes. Tout ne tenait qu'à un fil, celui de courage. […] La France sait tout ce qu'elle doit aux soldats du débarquement. A ces héros auxquels nous devons de vivre libre, c'est notre impérissable reconnaissance que nous leur adressons aujourd'hui".

Lors des hommages ce jeudi 6 juin, Donald Trump et Emmanuel Macron ont appelé à ne "jamais cesser de faire vivre l'alliance des peuples libres". 

Donald Trump et Emmanuel Macron se sont rencontrés à la mi-journée pour un entretien en tête-à-tête, avant un déjeuner de travail à la préfecture du Calvados, à Caen. Les questions du nucléaire iranien et du Brexit auraient été abordées. Emmanuel Macron et Donald Trump ont improvisé un point presse quelques instants devant les journalistes. Le président français a évoqué la collaboration franco-américaine au "Levant, en Afrique", il a également fait référence aux "valeurs communes que nous portons".

"Je suis toujours très heureux que le président Trump vienne en France". 

Donald Trump a ajouté que la France et les Etats-Unis avaient une "relation exceptionnelle".

La présence de Donald Trump aujourd'hui à Colleville-sur-Mer ne plaisait pourtant pas à tout le monde. Jean-Pierre Raffarin trouvait qu'il "y a un malaise" puisque à "la fois il est porteur du plus beau message d'unité et de liberté mais en même temps il tourne le dos au message historique de l'Amérique". 

Jean-Pierre Raffarin s’est exprimé sur CNews

"Aujourd'hui s'il y avait besoin de l'Amérique, je ne suis pas sûr que l'Amérique serait au rendez-vous".

Les célébrations, côté français, avaient commencé dans la matinée à Ver-sur-Mer, dans le Calvados, en présence de Theresa May et d'Emmanuel Macron dans le cadre de l’inauguration d’un Mémorial pour les soldats britanniques. Le bâtiment en question sera achevé dans un an. Le président français et la Première ministre britannique ont dévoilé la première pierre du futur Mémorial en hommage aux militaires britanniques. 

Theresa May a évoqué son émotion et a, elle aussi, rendu un vibrant hommage envers les soldats britanniques engagés sur les plages de Normandie pour libérer la France : 

"Ces jeunes hommes appartenaient à une génération très spéciale. La plus grande génération. Une génération dont l'esprit invincible a façonné notre monde d'après-guerre. Ici, en Normandie, nous nous souviendrons toujours de leur courage, de leur engagement, de leur conviction. Et à nos anciens combattants ici en Normandie aujourd'hui, je veux dire les seuls mots que nous pouvons dire - merci."

Lors de cette journée de jeudi, Emmanuel Macron a également rendu un hommage aux hommes du commando Kieffer, le seul bataillon français à débarquer sur les plages normandes le 6 juin 1944. 

Le chef de l'Etat français a aussi rencontré, à Bayeux, deux vétérans français du Débarquement : Léon Gautier, du commando Kieffer, et Jacques Lewis. 

Euronews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !