La voiture électrique, grande gagnante face à la flambée des prix du carburant | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
La voiture électrique, grande gagnante face à la flambée des prix du carburant
©

Alternative durable

La voiture électrique, grande gagnante face à la flambée des prix du carburant

La barre fatidique des 2 euros par litre d'essence vient d'être franchie à Paris. Un seuil psychologique pour les consommateurs qui crient au vol. La seule à tirer son épingle du jeu dans cette histoire : la voiture électrique, qui pourrait être amenée à séduire de plus en plus d'usagers.

 Zegreenweb

Zegreenweb

Le site www.zegreenweb.com

propose chaque jour toute l'actualité du développement durable et offre une véritable boîte à outil pour un quotidien plus soucieux de la planète (écogestes, recettes de cuisine bio, guide des restos bio, espace emplois verts, covoiturage, éco-consommation, etc.)

 

Voir la bio »

Bien qu'il en ait déconcerté plus d’un en avril dernier en prophétisant le litre de super à deux euros dans les colonnes du Parisien, le PDG de Total Christophe de Margerie ne s'était pas trompé. Le prix de 2,02 euros le litre de sans plomb 95 a en effet été repéré dans un parking du quatrième arrondissement de Paris (Île-de-France) en début de semaine.

De manière générale, le litre de sans plomb 95 se vendait 1,6211 euro la semaine dernière, tandis que celui du gazole a atteint 1,4378 euro, rapporte la Direction générale de l'énergie et du climat (DGEC). Si cette flambée des prix du carburant est en train de devenir un enjeu politique, elle pourrait aussi constituer une aubaine pour les véhicules décarbonés. En vente chez les concessionnaires ou disponibles dans les systèmes de location en libre-service comme Autolib', nul doute que les voitures électriques sont promises à un bel avenir.

L'augmentation des prix à la pompe peut servir la voiture électrique

Provoquée notamment par une recrudescence des tensions politiques dans les pays producteurs de pétrole et par l'affaiblissement de l'euro par rapport au dollar, l'augmentation des prix du carburant peut favoriser le développement des véhicules électriques et hybrides. L'investissement peut effectivement sembler pertinent alors que les Français dépensent de plus en plus d'argent pour se déplacer et que le pouvoir d’achat tend à s’éroder.

Même si les ventes de voitures décarbonées sont aujourd’hui marginales, on peut penser qu’une proportion non négligeable d’usagers pourrait franchir le pas dans les mois à venir. Les tarifs d'achat, qui sont aujourd'hui globalement élevés malgré le bonus écologique, sont de surcroît amenés à baisser.

Les infrastructures utilisées pour recharger les véhicules devraient en outre se développer, un arrêté daté du 20 février dernier stipulant que les immeubles et les bureaux neufs devront être équipés de places de stationnement dotées d'une prise électrique à partir du 1er juillet 2012.

Retrouvez l’intégralité de l’article sur zegreenweb.com


Les véhicules électriques, stars su Salon automobile de Genève

Renault, Mercedes, Opel ou encore Nissan sont quelques-uns des vingt-et-un exposants qui ont présenté des véhicules décarbonés au Salon automobile de Genève (Suisse). Manifestation incontournable pour les amateurs et les professionnels de l’automobile, l’événement a comme l’an passé accordé une place de choix aux voitures électriques.

Dernière née de la gamme ZE (« zéro émission »), la Renault Zoé était très attendue. La marque au losange espère en tout cas beaucoup de ce modèle, dont le prix de vente sera par ailleurs élevé (15 700 euros) et vient s'ajouter à la location de la batterie, moyennant 79 euros par mois pendant trois ans.

La voiture minimaliste Volteis by Starck était elle aussi exposée. Conçu spécifiquement pour un usage urbain, ce véhicule a été imaginé par le célèbre designer français Philippe Starck. Une originalité sur laquelle mise le constructeur pour faire décoller les ventes.


Autre modèle électrique présenté dans la métropole suisse, l'Opel Ampera (commercialisée sous le nom de Chevrolet Volt outre-Atlantique) a quant à elle été élue « Voiture de l'année 2012 ». Cette berline élancée tire notamment son épingle du jeu grâce à une autonomie importante. « En trouvant une solution à la peur de manquer d'autonomie, elle a fait un pas important pour l'avenir de la voiture électrique », a récemment estimé un expert automobile au journal économique suédois Dagens Industri.

Retrouvez l’intégralité de l’article sur zegreenweb.com

Autolib', un service d'éco-mobilité en plein développement

Après des débuts difficiles, Autolib', le système de location de voitures électriques en libre-service cher au maire socialiste de Paris Bertrand Delanoë, pourrait bientôt emprunter la voie du succès. Le Parisien a ainsi fait état la semaine dernière de 2 840 abonnements annuels délivrés.

Si nous sommes encore loin des 8 000 abonnements annoncés par le groupe Bolloré, qui a imaginé les Bluecars disponibles à la location, pour atteindre l’équilibre budgétaire, plusieurs enquêtes menées auprès des premiers d'utilisateurs ont révélé un taux de satisfaction de 70 %. Par ailleurs, l'extension du réseau se poursuit, et 1 740 voitures propres devraient circuler dans les artères de la capitale d'ici juin prochain.

Histoire d’ajuster l'offre aux demandes des usagers, de nouvelles formules vont enfin être lancées. Ainsi, dès le mois prochain, un abonnement mensuel à 30 euros, un abonnement multi-cartes à 175 euros et un forfait destiné aux entreprises seront disponibles.

Retrouvez l’intégralité de l’article sur zegreenweb.com

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !