Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media

Revue des hebdos

Pour Finkielkraut, Zemmour est tombé dans le piège tendu par l’islam radical ; Bayrou essaie encore de faire partir Philippe de Matignon ; 40 salariés chez LREM pour la com digitale, 1 chez LR ; Pour Salvini le fascisme est aussi mort que le communisme

Et aussi : Matthieu Pigasse, banquier "punk" et endetté

Finkielkraut et la gauche

“C’est parce que je suis de gauche que je ne suis plus de gauche” À l’occasion de la parution de son dernier ouvrage, le philosophe Alain Finkielkraut s’est confié à la rédaction de Valeurs actuelles. L'hebdo et le philosophe s'entendent bien : " Il nous avait reçus, voilà plus de cinq ans, au moment de son élection à l’Académie française. Il était venu déjeuner à la rédaction, deux ans plus tard, pour un échange à bâtons rompus dont chacun était reparti ravi."

Question : "Il y a quelques années, vous ne seriez pas venu à Valeurs Actuelles, alors qu’aujourd’hui c’est le cas. Qu’est-ce qui a changé ?" Réponse de : "Je m’explique sans exclusive là où j’ai la possibilité de le faire". L’heure est trop grave pour songer d’abord à ne pas fâcher les éditorialistes aux aguets, et je suis trop vieux pour me soucier du qu'en dira-t-on : la liberté est le cadeau de l'âge."

"Gagnée par le multiculturalisme, la gauche universitaire, la gauche médiatique et aussi, hélas, une partie de la gauche de gouvernement, ont abandonné la défense de l’idée républicaine et de la laïcité".

Municipales : Bayrou voit encore Philippe à Paris plutôt qu'à Matignon

François Bayrou, selon l'Obs "n’a pas renoncé à convaincre Emmanuel Macron de pousser Edouard Philippe à se présenter aux municipales à Paris".Et "Le parti de François Bayrou n'a toujours pas dit quel candidat il compte soutenir à Paris, choix qui doit être connu à du mois d'octobre. En attendant, Bayrou persiste à pousser le Premier ministre à quitter Matignon où, « manifestement, il se verrait toujours bien » selon un participant à une réunion des responsables de la majorité.

Christian Jacob va-t-il réveiller LR ?

Dès qu'il a su qu'il était élu, Christian Jacob a aussitôt appelé Nicolas sarkozy raconte Le Point. Un geste dont François Fillon et Laurent Wauquiez s'étaient dispensés dans des circonstances analogues.

La Belle au bois dormant qui repose en plein Paris, dans un ancien garage, rue de Vaugirard, au siège des Républicains (LR) va-t-elle être réveillée par Christian Jacob. ? se demande l'Express "« Personne ne répond au téléphone. Les fédérations se plaignent qu’on ne les rappelle pas. Même chose pour les militants. Il faut vraiment être un héros pour renouveler son adhésion », s’agaçait, à la mi-septembre, un membre de la direction".

A Paris, le mouvement emploie 66 équivalents temps plein, contre plus d’une centaine en 2013. Une économie de 2,5 millions d’euros par an.

Et il y a un problème de management pour Guillaume Larrivé, qui a été candidat et voulait tout réorganiser, renforcer la communication numérique, où n’officie qu’un salarié, « là où La République en marche en emploie 40 ! ».

Salvini :  le fascisme, et le populisme

"Le fascisme, tout comme le communisme, est une idée morte " répond Matteo Salvini (10 pages dans Le Point) quand on lui dit "Vous organisez un grand rassemblement à Rome, le 19 octobre, que vos adversaires comparent à la marche sur Rome de Mussolini. revendiquez-vous cet héritage ?"

Et quand on faire remarquer à Salvini qu'il est perçu "comme la figure de proue du populisme en Europe, il réagit : "Pour moi, populiste est un compliment. Cela signifie être proche des gens."

Quand on lui parle d'Emmanuel Macron, Salvini répond qu'il est le "nouveau visage de l'ancien système"

Salvini et Marine Le Pen : "Tôt ou tard, je pense qu'elle arriverra au gouvernement." Interrogé sur ses goûts, Salvini évoque Agata Christie, Louis de Funès, et La Panthère de la Rose.

Matthieu Pigasse "banquier punk"

Matthieu Pigasse, 51 ans, "qui écoute six à sept heures de musique par jour et se revendique banquier punk, dingue du groupe The Clash ou des Ramones, n'hésite pas à « vomir les bourgeois », à dauber publiquement sur les présidents de la République française successifs, avec une acidité toute singulière pour l'actuel occupant de l'Elysée, ou à exposer ses sympathies pour des idées d'extrême gauche." c'est ainsi que Le Point (5 pages) présente le "boss du très sérieux bureau de Lazard à Paris depuis dix ans, propriétaire endetté d'un groupe de médias français en difficulté, l'actionnaire de L'Obs et surtout du groupe Le Monde qui a mis le feu, récemment, à l'une des rédactions les plus puissantes du pays en faisant entrer, en catimini, le milliardaire tchèque Daniel Kretinsky au capital."

Municipales : Darmanin à Tourcoing ?

Xavier Bertrand assure que son ami Gérald Darmanin figurera sur sa liste aux régionales dans les Hauts-de-France. Mais selon l'Express ce n'est pas le cas. Par contre, son nom est souvent cité pour diriger une liste pour les municipales à Tourcoing, en 2020.

Macron plus offensif contre l'islamisme

Après l'attentat de la Préfecture de police de Paris  président « commence à manier la langue qu’il avait refusé d’employer quand il était candidat, constate l’ex-conseiller à l’Elysée (sous Hollande) et ex-délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT, Gilles Clavreul. Emmanuel Macron pouvait jusqu’ici reconnaître en privé la virulence de l’islamisme, mais il était convaincu que le bon discours à tenir était celui de l’apaisement. ».

Par ailleurs, on lit un article de Marianne qui dénonce l'influence de  personnes qui seraient proches des Frères musulmans dans le Nord sous l'oeil indifférent du PS local : "En l’espace de quelques années, la famille de Hassan Iquioussen, une des têtes d’affiche des Frères musulmans en France, s’est constitué une formidable base arrière dans la région de Denain. Au programme : entrisme dans les mairies, développement de réseaux religieux et investissements immobiliers, le tout avec la complaisance des pouvoirs locaux". et "Le fils cadet de Hassan Iquioussen a facilité l’installation d’une école coranique hors contrat dans sa commune, malgré l’opposition du maire communiste, Aymeric Robin.

Tension entre l'Elysée et un journaliste de BFMTV

Le déplacement du chef de l’Etat à Cournon d’Auvergne, le 4 octobre, s’est mal passé côté journaliste selon « l’Obs » : "Arrivé la veille à Rodez pour son débat sur les retraites Macron avait décidé de se rendre le lendemain matin au Sommet de l’Elevage de Cournon, sans prévenir la presse. La majeure partie des journalistes est donc arrivée avec plus d’une heure de retard sur le programme présidentiel. En fin de visite, un journaliste de BFMTV tente de filmer Macron une dernière fois, mais il est agrippé et sorti sans ménagement par deux officiers de sécurité".

Ensuite "Apprenant par d’autres représentants des médias qu’on l’accusait d’avoir menacé leur confrère, Joseph Zimet, conseiller com d'Emmanuel Macron a préféré déminer. Il a organisé un rendez-vous la semaine dernière avec les journalistes de BFMTV concernés et Marc-Olivier Fogiel pour clore l’incident." ajoute l'Obs.

Fusion départements Hauts-de-Seine et Yvelines

La fusion des départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines n’avancera pas avant le printemps 2020. "En mai, Macron a donné son aval à un examen du projet par Sébastien Lecornu. Mais le ministre ne veut pas d’interférences avec les municipales ou avec son projet de loi « engagement et proximité ». En attendant le décret ministériel, Patrick Devedjian et Pierre Bédier, les présidents LR des deux conseils départementaux, continuent le rapprochement : 60% des services seraient déjà mutualisés" selon l'Express.

Blanchiment de fraude fiscale : amende diminuée

Les Balkany et autres prévenus poursuivis en justice pour blanchiment de fraude fiscale peuvent dire merci à la Cour de cassation écrit l'Express. En septembre dernier, par une série d’arrêts, la plus haute juridiction de l’ordre judiciaire a diminué le montant des amendes que les tribunaux peuvent prononcer à la suite d’une condamnation de ce chef.

Brexit : l'Angleterre coupée en deux

« Une partie des Anglais est nationaliste et refuse que d’autres gèrent le pays à leur place. Mais une autre partie est européenne, même plus européenne qu’elle ne l’imaginait ! La tragédie dans ce référendum consiste en l’obligation de choisir entre ces deux identités. » déclare Jonathan Coe au Pélerin (5 pages). L'auteur "nous plonge dans le Royaume-Uni du Brexit à travers le prisme d’une famille anglaise avec son nouveau livre Le cœur de l'Angleterre ( Éd. Gallimard)".

« Je voulais montrer quelles étaient les répercussions du Brexit sur la vie de famille, comment une décision politique pouvait bouleverser les liens familiaux, mettre en danger les couples, opposer les générations »

L'intelligence artificielle : un danger ?

A ceux qui s'inquiètent de l'invasion de l'intelligence artificielle, Pionnier de l’« apprentissage profond », qui a révolutionné l’intelligence artificielle (IA), le chercheur français Yann Le Cun répond dans l'Obs (dossier de 12 pages) : " La plupart des technologies décuplent nos capacités. Si la charrue, le tracteur ont accru notre force musculaire, l’informatique amplifie notre intelligence. L’IA va permettre de formidables progrès en santé : dans l’aide à la détection des maladies, la diminution des erreurs médicales mais aussi pour la recherche de nouveaux médicaments."

Sur la reconnaissance faciale, qui menacerait les libertés, en Chine, notamment : " Prenez l’imprimerie, qui considérerait aujourd’hui qu’elle ait pu être néfaste ? Force est pourtant de constater qu’en diffusant les écrits de Calvin et Luther, elle a contribué à deux cents ans de conflits, de persécutions religieuses."

New York : les taxis menacés

Selon la New York Taxi Workers Alliance (NYTWA) la dette moyenne de chaque chauffeur de taxi à New York est de 600 000 dollars raconte l'Express. Le prix des licences de taxi les a obligé à emprunter, mais sa valeur est passée de de plus d'un million de dollars à moins de 250 000 dollars : leurs revenus ont baissé face à l'arrivée d'Uber et d'autres VTC. Résultat il reste 13 500 taxis jaunes face à 80 000 chauffeurs de VTC.

Des cuisiniers français stars à New York mais inconnus en France

Des chefs français peu ou pas connus dans l’Hexagone sont de véritables stars à New York, souligne l'Express sur la capitale économique des USA (30 pages). Deux exemples : le chef alsacien Jean-Georges Vongerichten et le Lyonnais Daniel Boulud. Le premier a ouvert le Jean-Georges, futur trois étoiles Michelin, au pied d’une des Trump Tower de la ville, en 1997, avant de bâtir un véritable empire gastronomique avec 19 restaurants dans la Grosse Pomme et ses environs. Le second, dont le restaurant le plus célèbre, Daniel (deux étoiles au Michelin), se situe dans le très chic Upper East Side, est aujourd’hui à la tête d’un groupe d’une dizaine d’adresses.

 

Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.