Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
©

Revue de presse people

Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille

Et aussi : Kim et Kanye, un 4e bébé annoncé...

Anita Hausser

Anita Hausser

Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003). Elle a également réalisé les documentaires Femme députée, un homme comme les autres ? (2014) et Bruno Le Maire, l'Affranchi (2015). 

Voir la bio »

On s'embrasse beaucoup au fil des pages de vos people magazines cette semaine. Le baiser le plus remarqué est sans aucun doute celui échangé entre Victoria et David Beckham. Closer, Public et Voici célèbrent le retour de flamme entre l'ex Spice Girl et l'ex footballeur.

Le couple Kanye West-Kim Kardashian aurait convoqué un photographe au bas de l'immeuble de Miami où ils viennent d'acquérir un 400m², que cela ne serait pas surprenant. Leur baiser passionné échangé sur le balcon de leur nouveau "sweet home" est en effet dans tous les people magazines ; les mags évoquent également l'arrivée prochaine de leur 4e enfant, par mère porteuse. Kim Kardashian invoque en effet les complications survenues lors de son deuxième accouchement pour recourir à cette méthode. On ne sait pas si l'enfant portera le nom de la ville où il a été "porté". Le couple avait prénommé leur troisième enfant, une petite fille, Chicago car "sa" mère porteuse vit dans cette ville. La jeune femme est actuellement enceinte... de son mari. Les Kardashian-West ont eu recours à une autre jeune femme.

 Vincent Cassel, les vacances sous tension.

Voici annonce un scoop... entre Tina Kunakey, la jeune épouse de Vincent Cassel qui attend un heureux évènement, et la fille ainée de l'acteur, ce n'est pas le grand amour. En témoignent les photos prises à Rio de Janeiro, l'une de l'acteur, le visage un peu crispé et l'autre de Tina, en maillot marchant à coté la fille de Vincent, dont le visage est flouté. Le mag écrit : "début janvier, l'une des filles a pris la direction de Rio, histoire de se rapprocher de son papa chéri... et de sa nouvelle belle-mère Tina Kunakey. Les retrouvailles s'annonçaient festives puisque les jeunes mariés venaient d'officialiser la grossesse de Tina. Vincent Cassel se voyait déjà à la tête d'une belle et heureuse famille recomposée, ses deux ainées pouponnant le nouveau ou la nouvelle venue. Mais il était allé un peu vite dans sa tête... sur la superbe plage d'Arpoador, l'une des plus populaires de Rio, Vincent et Tina n'arborent pas les sourires qu'ils affichent pourtant presque quotidiennement sur leurs posts Instagram. Malgré le temps radieux, la fille de l'acteur de 52 ans ne semble pas vraiment aux anges non plus. Il n'y a guère que quand elle partage une planche de surf avec son père que la jeune fille esquisse un sourire... Avec Tina, en revanche, c'est la soupe à la grimace... Belle-mère et belle-fille... font clairement serviettes séparées et éloignées... Un grand classique surtout quand il y a si peu d'écart d'age entre la belle-fille et sa belle-mère âgée de 21ans". Tout est dit.

Patrick Bruel aime (aussi) les jeunes femmes

Quelle est la différence entre Patrick Bruel et Yann Moix ? Aucune si l'on en juge par leur goût commun pour les jeunes femmes. Mais à la différence de Moix, Bruel ne considère pas que les femmes de cinquante ans et plus, sont à mettre au rebut, même si lui aussi préfère la jeunesse. Sa dernière conquête se prénomme Clémence et d'après Closer "n'a pas trente ans", alors que "le 14 mai, soufflera, lui ses 60 bougies". Le mag écrit que "l'histoire dure déjà depuis quatre mois". Un record ? En tous cas "Patrick semble très épris" de cette "jeune et jolie brune", qui "officie dans la communication et les relations presse, et "connait les contraintes du métier" (de chanteur). A lire le mag les amoureux ne se sont quittés que quelques jours, le temps que Patriiiick aille "célébrer la fin d'année avec ses deux fils, Léon et Oscar, et sa mère Augusta, à l'île Maurice. Clémence, elle, était attendue par sa famille en province... Dès leur retour, ils se sont donc empressés de rattraper le temps perdu, dinant chaque soir ensemble". Et c'est ainsi qu'ils ont été surpris par le photographe de Closer à la sortie d'un restaurant asiatique à Neuilly.

Sophie Marceau, maman attentionnée

Sophie Marceau, la mine soucieuse est en couverture de Voici. Le mag titre : "elle se bat pour son fils". Vincent, 23 ans, vient d'effectuer un séjour en hôpital psychiatrique. "Le jeune homme traverse une période difficile depuis le décès de son père, le réalisateur Andrzej Zulawski, en février 2016. Une disparition dont Vincent peine à se remettre", explique le mag, car Vincent "avait une relation très forte avec son père". Aujourd'hui il va mieux : il vit chez sa mère et "reprend peu à peu une vie normale. Mais Sophie n'est pas pour autant rassurée et reste vigilante". Conséquence : "l'actrice a mis sa carrière entre parenthèses afin d'être totalement présente pour Juliette (16 ans) et Vincent, mais aussi pour s'occuper de son père âgé de 83 ans. Alors, évidemment en ce moment, sa vie amoureuse passe au second plan" ponctue Voici, bienveillant, en qualifiant Sophie de " Mère Courage qui veut donner pour sauver son fils en difficulté".

René-Charles, le grand frère

"René Charles, 18 ans déjà !" s'exclame Gala qui consacre sa couverture au fils ainé de Céline Dion et écrit à son propos qu'il a déjà "vécu mille vies". Le magazine note que "l'enfant timide et solitaire, grandissant dans les jupes de sa mère est devenu un jeune homme bien dans ses baskets. Prêt à prendre son envol". Gala rappelle que le jeune a connu une enfance peu ordinaire," sans contraintes, avec des parcs d'attraction, des piscines à toboggans et des circuits de kart rien que pour lui, construits dans les villas de ses parents. Et lorsque sa mère est en tournée à travers le monde, il est toujours dans les bagages. L'école, c'était des cours à distance ou avec un précepteur". Depuis la mort de son père René Angelil, René-Charles est devenu le chef de la famille, veillant sur sa mère et ses deux petits frères jumeaux âgés de huit ans, qui ne grandissent pas dans le même "tourbillon de folie douce" dans lequel lui a grandi. "Il leur sert de modèle, de repère. Son père qu'il a accompagné dans la maladie, les lui a confiés. Il respectera sa promesse de les protéger, de les aider à grandir", écrit Gala. René-Charles est surtout devenu étudiant, inscrit dans une université du Nevada. D'après Gala il cultive il sa passion pour le hip-hop sous le pseudonyme de Big Tip.

Anouchka Delon, son père, ses frères, son beau père

Anouchka Delon, sourire étincelant, pose en couverture de Paris-Match au coté de son compagnon Julien Dereims sa "raison de vivre "dont elle partage la vie depuis huit ans, et avec qui elle rêve d'avoir des enfants. Mais pour l'heure elle surmonte son chagrin après avoir perdu un bébé l'été dernier, alors qu'elle était enceinte de trois mois. Acteurs tous les deux, (ils sont à la recherche d'une scène parisienne pour leur première pièce de théâtre,"Bristole"), Anouchka et Julien ont le feu sacré ; mais Anouchka affirme s'être toujours "débrouillée toute seule", faisant divers boulots entre deux projets, se voulant "juste des gens normaux", sous entendu, contrairement à leurs parents. Elle raconte que lorsque ses parents se sont séparés (Alain Delon et Rosalie Van Breemen) " cela a été le drame total... Et puis, quelques années plus tard, j'ai vécu la séparation de ma mère avec mon beau père, Alain Afflelou. Un deuxième choc. Terrible", dont Anouchka dit ne "toujours pas s'être remise".

Paris-Match lui fait remarquer qu'on dirait que c'est elle, Anouchka qui apaise les tensions entre Alain Delon et ses frères. La jeune femme ne dément pas : "Même si on ne m'a pas donné ce rôle, j'ai toujours eu l'impression que c'était à moi de faire le lien entre eux..." Je m'épuise à vouloir qu'il n'y ait pas de fâcheries, alors qu'on n'y peut rien. Dans la vie, parfois, c'est la guerre", dit-elle philosophe avant de constater que "les hommes de sa famille" sont très complexes, ensemble et séparément. "Il y a beaucoup d'égo et ça me bouffe. Se voir tous ensemble... ça m'épuise... mais si l'un d'entre nous a un problème, il peut être sûr qu'aussitôt les autres vont débarquer". Cela dit, elle "voit très souvent" son père et est très proche de lui. "C'est important pour moi, parce que c'est mon père et qu'il a 83 ans. Mon père est comme il est, avec beaucoup de défauts et beaucoup de qualités...  Il vient parfois dîner à la maison. Lui qui ne cuisine pas beaucoup, il adore la cuisine de Julien. Je cherche à lui offrir des moments de bonheur, à profiter de la vie. C'est mon rôle de fille...."

Carole Middleton, maman affairée

"Un entretien exclusif avec Carole Middleton", annonce fièrement Point de Vue qui précise: "Pour la première fois la mère de Kate se confie". Tout dépend de ce que l'on entend par confidences, car on peine à les déceler dans le reportage consacré à la mère de la future reine d'Angleterre, et grand mère du futur roi George, mais aussi d'un petit Arthur, né il y a quelques mois chez sa deuxième fille, Pippa. Une "Granny" gâteaux autour de qui toute la famille gravite, et qui se qualifie d'oiseau de nuit," qui adore faire la fête, bavarde comme une pie...", mais qui se montre très parcimonieuse en confidences... Cette self made woman qui est surtout une femme très active, a reçu les journalistes dans les locaux de son entreprise de déguisements et accessoires de fêtes, "Party pieces", mais a accepté de poser dans la propriété familiale de Bucklebury, dans le comté de Berkshire..."On dirait que je vis dans un château, n'est-ce-pas ?" a-t-elle lâché...Oui, assurément. Point de Vue écrit : "Avec les années, c'est elle, bien plus que son époux, Michael, qui a attiré toute l'attention focalisée sur la famille Middleton-attention qui la faisait le plus souvent passer pour une arriviste. Carole a cessé de lire les articles qui lui sont consacrés sur internet il y a environ un an", et dit "ne pas savoir comment elle est perçue aujourd'hui. La réalité est que tout est vraiment normal... la plupart du temps", précise-t-elle avec philosophie.

Et encore :

- Mystère autour du postérieur de Madonna apparue dans un jean moulant et un postérieur très rebondi : nouvelles fesses (greffées) ou coussin glissé dans le pantalon pour produire un effet " rembourrage ?"

- Recyclage vestiaire royal, suite... Après Letizia d'Espagne, c'est Victoria, future reine de Suède qui emprunte des tenues (de ville et d'apparat), portées autrefois par sa mère Silvia. (Gala)

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !