Quand les manettes Wii sont mises au service de la médecine | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Quand les manettes Wii sont mises au service de la médecine
©

La minute "Tech"

Quand les manettes Wii sont mises au service de la médecine

Des chercheurs coréens ont inventé un système de détection des torticolis oculaires grâce aux manettes de la console Wii. Les jeux vidéos pourraient-ils servir la médecine ?

Nathalie Joannes

Nathalie Joannes

Nathalie Joannès, 45 ans, formatrice en Informatique Pédagogique à l’Education Nationale : création de sites et blogs sous différentes plates formes ;  recherche de ressources libres autour de l’éducation ;  formation auprès de public d’adultes sur des logiciels, sites ;  élaboration de projets pédagogiques. Passionnée par la veille, les réseaux sociaux, les usages du web.

Voir la bio »

Des chercheurs coréens du Seoul National University College of Medicine ont mis au point une technique permettant d’utiliser des manettes Wii, afin de détecter des torticolis oculaires. Selon le Dr Jeong-Min Hwang, cette maladie, provoquant une mauvaise tenue de la tête,  touche environ 1,3% des enfants. Mais l’évaluation précise des symptômes n'est pas possible en raison de l’incapacité des enfants à se tenir immobiles.

Rappelons que la Wii est une console de jeu vidéo de Nintendo, lancée en 2006 en France, dont la particularité est de détecter les mouvements de ses utilisateurs grâce à une télécommande sans fil. Ses manettes sont dotées de capteurs infrarouges et de puces bluetooth. Ce dispositif est appelé : Infrared Optical Head Tracker (IOHT).

Ce IOHT,  traqueur de tête optique infrarouge,  mesure et enregistre automatiquement l’angle de la tête en temps réel. Les télécommandes sont connectées à un ordinateur de surveillance avec une caméra infrarouge et la connectivité Bluetooth. En mesurant avec précision l’angle de la position anormale de la tête, la maladie peut être évaluée avec efficacité : les médecins peuvent alors opter pour une opération chirurgicale, ou un traitement de longue durée.

Les résultats obtenus avec cette nouvelle technologie sont similaires à ceux du matériel traditionnellement  utilisé. L’intérêt porte avant tout  sur le coût : les boitiers CROM actuellement utilisés coutent  de 300 à 450 euros pièce.

Il suffit de deux manettes Wii à 30 euros pièce et d’un ordinateur portable pour mettre en pratique cette nouvelle technologie.

La Wii n’en est pas à sa première entrée dans le domaine médical. En effet, une étude a démontré que la Wii Fit permet aux personnes atteintes de la maladie de Parkinson d’améliorer leur équilibre, et leur mobilité.

Dès 2010, des scientifiques de l’Université de Californie à Berkeley, ont prouvé que les jeux vidéos permettent d’améliorer les troubles d’amblyopie. Il s’agit d’une baisse de l’acuité de l’œil causée par un mécanisme cérébral. Grâce à la pratique de jeux vidéos, l’acuité visuelle s’améliore, ainsi que la perception en 3D.

D’une façon officieuse, certains jeux vidéos sont déjà utilisés en médecine : pour combattre certaines phobies (trajets en avions, ascenseurs, vertige), ou pour aider à la lutte des troubles du comportement alimentaire.

__________________________

Pour aller plus loin : 
Investigative Ophthalmology And Visual Sciences
ARVO : Association For Research and Vision in Ophthalmology
Université de Californie de Berkeley

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !