Le cœur des astronautes change de forme dans l'espace ; alzheimer : faire des études ralentirait son apparition | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
En situation de microgravité, le myocarde des astronautes finit par s’arrondir et pourrait engendrer des complications cardiovasculaires.
En situation de microgravité, le myocarde des astronautes finit par s’arrondir et pourrait engendrer des complications cardiovasculaires.
©Reuters

Atlantico santé

Le cœur des astronautes change de forme dans l'espace ; alzheimer : faire des études ralentirait son apparition

Et aussi : Obésité : chez les petits, le manque de sommeil augmente le risque ; Le coeur des astronautes change de forme dans l’espace ; Cefaly, des électrodes externes contre la migraine.

Futura Sciences

Futura Sciences

Magazine online de la découverte, de la science et de l’innovation, Futura-Sciences propose à ses lecteurs un contenu mis à jour en permanence et richement illustré.

Voir la bio »

Le coeur des astronautes change de forme dans l’espace

En situation de microgravité, le myocarde des astronautes finit par s’arrondir et pourrait engendrer des complications cardiovasculaires. Un paramètre à prendre en compte le jour où des hommes et des femmes prendront la direction de Mars, par exemple.

Quelles conséquences pour la santé que de quitter l’atmosphère et la gravité terrestres ? La question interroge la Nasa, bien décidée à prendre un maximum de précautions avant d’envoyer des êtres humains dans l’espace pour de longs voyages et se livre depuis un moment à diverses expériences. Les scientifiques ont par exemple pu noter les dangers des rayonnements ionisants ou l’atrophie musculaire, d’ailleurs compensée par la pratique d’une activité physique.

Lire la suite sur Futura-sciences

Alzheimer : faire des études ralentirait son apparition

Les études permettraient d’assurer à la fois son avenir et… sa santé mentale. C’est en tout cas les conclusions d’une équipe de l’Inserm qui a montré que le niveau de diplôme était étroitement lié à l’apparition des symptômes de la maladie d’Alzheimer. Plus il est élevé et plus les premières manifestations seraient tardives.

Avec le vieillissement de la population, la maladie d’Alzheimer progresse. Selon l’Inserm, 860.000 Français étaient touchés par cette pathologie neurodégénérative en 2010, un chiffre qui devrait tripler d’ici l’année 2050. La maladie d’Alzheimer représente ainsi un défi de santé publique majeur contre lequel il faut à tout prix lutter. Comment ? Selon une nouvelle étude publiée dans la revue Brain, faire des études ralentirait l’apparition de la maladie. De quoi inciter les enfants à bien travailler à l’école !

Lire la suite sur Futura-sciences

Une patiente se fait greffer un crâne en plastique

Une jeune femme de 22 ans s'est fait remplacer une partie de sa boîte crânienne par une copie en plastique, une première mondiale réalisée par une équipe médicale de l’université d’Utrecht, aux Pays-Bas. Imprimé en trois dimensions (3D) à partir d'une modélisation, l'implant de substitution est une réplique fine du crâne originel.

Le chirurgien auteur de l’opération, Bon Verweij, aura préféré attendre trois mois pour annoncer cette innovation technologique et chirurgicale, le temps de s'assurer de la bonne santé de sa patiente. À cause d'une pathologie qui provoque une croissance osseuse vers l’intérieur et comprime le cerveau, une jeune femme souffrait de maux de tête, de troubles de la vue, de problèmes de coordination et se voyait, à terme, condamnée.

Lire la suite sur Futura-sciences

Obésité : chez les petits, le manque de sommeil augmente le risque

Une étude britannique montre que les enfants en bas âge qui dorment moins de 10 heures par jour mangent plus que ceux qui sommeillent au moins 13 heures. De ce fait, ils augmenteraient leur risque d'obésité.

Le sommeil influence à peu près tous les aspects de la physiologie. Ces dernières années, les études ont tour à tour montré qu’un manque de repos pouvait altérer le fonctionnement du cerveau et augmenter les risques de certaines maladies comme l’obésité et la maladie d'Alzheimer. Des chercheurs de l'University College London (UCL) se sont à nouveau intéressés à cette thématique chez les enfants en bas âge. Leurs résultats, publiés dans la revue International Journal of Obesity, montrent que les jeunes enfants qui dorment peu ont plus de risques de devenir obèses que les autres.

Lire la suite sur Futura-sciences

Cefaly, des électrodes externes contre la migraine

Une entreprise belge propose un appareil simple pour lutter contre la migraine. Placée au niveau du front, une électrode adhésive en forme de diadème aide à réduire la douleur et à prévenir les crises. Les États-Unis ont ouvert leur marché à cette thérapie innovante contre les troubles migraineux.

La petite société belge Cefaly Technology, située à Liège, s'apprête à faire irruption sur le marché états-unien avec un nouveau remède antimigraine constitué d’électrodes externes. Le principe consiste à stimuler électriquement le nerf trijumeau, qui court sous le front et transmet la sensation de douleur au cerveau, au moyen d'un courant de faible tension et d'intensité variable. Grâce à cette opération, le message douloureux ne peut plus transiter le long du nerf et la douleur disparaît, du moins le temps de la stimulation.

Lire la suite sur Futura-sciences

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !