George Clooney à voile et à moteur, Ségolène Royal un tiers perchée, deux tiers bazooka : l'interview, Kate Moss : pas belle toute nue | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
George Clooney à voile et à moteur, Ségolène Royal un tiers perchée, deux tiers bazooka : l'interview, Kate Moss : pas belle toute nue
©

Revue de presse people

George Clooney à voile et à moteur, Ségolène Royal un tiers perchée, deux tiers bazooka : l'interview, Kate Moss : pas belle toute nue

Et aussi : le combat héroïque - mais pas terminé - d'Angelina Jolie contre le cancer, le mariage de Jennifer Aniston annulé, David Bowie, scoop !, "retrouvé" par "Paris-Match", Joyce Jonathan "épanouie" grâce à Thomas Hollande et, et, et... Audrey Pulvar, desperate célibataire. Hou, y'a du biscuit, dans la revue de presse people de ce samedi !

Barbara Lambert

Barbara Lambert

Barbara Lambert a goûté à l'édition et enseigné la littérature anglaise et américaine avant de devenir journaliste à "Livres Hebdo". Elle est aujourd'hui responsable des rubriques société/idées d'Atlantico.fr.

Voir la bio »

La grosse info people de la semaine, vous la connaissez puisqu’elle est tombée mardi sur le Net et qu’elle nous a tous méchamment plombés : Angelina Jolie a subi une ablation des deux seins. C’est “ dans une tribune intitulée “ Mon choix médical ” publiée ce jour-là dans le “ New York Times ” ”, indique “ Voici ”, que l’actrice a confessé “ avoir subi une double mastectomie. (…) Une opération lourde, qu’elle a choisi de subir… en prévention du pire ”. C’est-à-dire ?

Un gène "défectueux"

“ Je porte un gène “ défectueux ”, BRCA1, qui accroît fortement le risque de cancer du sein et de l’ovaire. Ma mère a combattu le cancer pendant presque dix ans et est morte à 56 ans, explique-t-elle. Elle a tenu assez longtemps pour connaître les premiers de ses petits-enfants et les tenir dans ses bras. Mais mes autres enfants n’auront jamais la chance de la connaître et de savoir combien elle était aimante et douce ” (…) Désormais, précise “ Voici ”, (…) son risque de développer un cancer du sein a chuté de 87 % à moins de 5 %. “ C’est une maman extraordinaire, elle n’a rien caché aux enfants, leur expliquant tout…, s’émerveille Brad. (…) Je n’ai pas de mots pour décrire mon amour et mon admiration pour elle. Je pense qu’elle est héroïque ”. Et alors qu’Angelina vient tout juste de subir une reconstruction mammaire, elle a décidé de partager son expérience afin de rassurer toutes celles qui, dans la même situation, hésiteraient encore : “ Cela ne diminue en rien ma féminité ”, a-t-elle insisté ”.

Le combat n’est pas fini

“ Mais son combat n’est pas fini, poursuit “ Voici ”. Ayant un risque sur deux de développer un cancer des ovaires, la star a l’intention de repasser sur la table d’opération. Brad, toujours aussi fou d’elle, la voit désormais comme une sainte : “ Grâce à son témoignage, elle va changer la vie de beaucoup de femmes… ” ”. C’est sûr. En attendant, sa vie de femme à elle est passablement bouleversée… Comme le remarque “ Oops ! ”, la décision d’Angie de se faire retirer les ovaires “ veut dire qu’après Shiloh et les jumeaux Knox et Vivienne, l’actrice ne portera sans doute plus d’enfant. Mais comme on la sait ouverte sur la question de l’adoption… ” C’est quand même p... de dur, tout ça.

Angelina : les photos avant/après

Dures, limite obscènes, les photos que “ Oops ! ” publie d’Angie “ le 10 février, huit jours avant l’opération ”, “ le 25 mars, cinq semaines après l’ablation ” et “ le 4 avril, après la reconstruction mammaire ” ? Dans le principe, de TRES mauvais goût. Dans la réalité, ça peut se discuter… Sur ces trois clichés, pris à l’occasion de manifestations publiques, l’actrice est en effet plus belle et plus digne que jamais : personne ne pourrait soupçonner ce qu’elle est alors en train de vivre. “ Voici ” le précise, au reste, de son côté, photo à l’appui : “ Le 25 mars dernier, tout juste remise de sa double mastectomie, et avant sa reconstruction mammaire, l’actrice a repris sa charge d’envoyée spéciale du Haut-Commissariat de l’Onu pour les Réfugiés, et s’est envolée au Congo pour sensibiliser les responsables politiques locaux aux viols de guerre. Une mission qui, rétrospectivement, en dit long sur son courage ”. Tu es quand même sacrément forte, Angie.

Angie et Brad : le triomphe de l’amour

Il y a au moins un point positif dans tout ça : le drame d’Angelina a, s’il en était besoin…, permis de resserrer ses liens avec Brad, comme ne manque pas de le souligner “ Oops ! ” : “ J’ai la chance d’avoir un conjoint qui m’aime et me soutient tellement. Brad était à mes côtés, à chaque minute de mes opérations, a expliqué l’actrice. (…) On savait que traverser ça ensemble nous rapprocherait sans doute (…). Et ça a été le cas ”. Y'a du chaud, du bon, à prendre, là.

Jennifer Aniston reporte son mariage sine die

Comme un fait exprès, à l’heure où Brad et Angie offrent l’image de l’amour parfait, triomphant de tout et surtout du pire, Jennifer Aniston reporte une fois de plus son mariage avec Justin Theroux. “ Après deux années de roucoulades, il semble que la magie n’opère plus entre les tourtereaux, nous informe "Gala". D’abord annoncées pour le mois de mai, les noces ont été reportées à la fin de l’été, mais sans date précise. Question d’agendas non concomitants ou crise plus profonde ? Le torchon brûle en effet entre Jennifer et Justin ”. Damned ! Mais qu’est-ce que se passe-t-il encore ?

Jennifer Aniston/ Justin Theroux : pourquoi ça ne va pas

“ Depuis Noël, les disputes se multiplient, affirme le people. D’un côté, obsédée par le mariage, la jeune femme empêcherait son fiancé de prendre le moindre engagement professionnel qui pourrait contrecarrer leurs plans, ce qui rendrait furieux Justin. De l’autre, l’ombre des ex de Jennifer plane dangereusement sur cette relation. Le 24 avril, on l’a ainsi vue riant et flirtant quasi ouvertement avec Gerard Butler lors d’un dîner en tête-à-tête au Sunset Tower Hotel.Une semaine plus tard, elle délaissait Justin pour Gerard, alors que les amoureux dînaient à la Soho House, à West Hollywood. Une violente dispute en a découlé et les témoins de la scène ont vu Jennifer quitter la soirée en larmes. Ferait-elle inconsciemment tout pour ruiner ses histoires d’amour depuis la fin de son mariage avec Brad Pitt, en 2005 ? ” Eternelle question... à laquelle “ Gala ”, psychologue, hum !, fournit cinq explications : 1) “ Jennifer n’a pas fait son deuil ” ; 2) “ Brad reste son unique vrai amour ” ; 3) “ Elle ne serait pas si pressée de se marier ; 4) “ Elle a peur de l’abandon ” ; 5) “ Elle est en compétition avec les Brangelina ”. Rien de nouveau sous le soleil, quoi…

George Clooney “ à voile et à moteur ”

“ Voici ” aurait-il enfin percé le mystère Clooney ? “ George Clooney : à voile et à moteur ”, titre le mag. Wow ! Zavez compris la même chose que moi ? Zallez dire qu’y’a pas écrit “ à voile et à vapeur ”, mais, en même temps, le message est assez clair, non ? Que dit le papier, illustré de trois photos montrant le beau gosse avec un quadra-quinqua, barbe de trois jours, pas mal de sa personne, lui non plus, avec qui l’acteur s’est offert une petite virée à moto, tout de cuir vêtu ? “ Sur les bords du lac de Côme, où il passait quelques jours de vacances entre hommes, raconte le people, gentleman George s’est offert de longues balades sur sa grosse Harley avec Grant Heslov, le producteur d’ “ Argo ” — un très bon ami, vraiment. Moustache, casque et cuir, il aurait fait un malheur dans les Village People ”. Hou, hou, hou, qu’il est coquin, ce “ Voici ” ! Hey, George, tu crois pas qu’on a assez joué, là ? Si tu aimes les garçons, on t’aimera tout autant, tu sais, hmmm ?

“ Match ” a retrouvé David Bowie !

David Bowie, au moins, lui, n’a pas eu peur d’annoncer la couleur à l’époque Ziggy, c’est-à-dire, il y a bien longtemps.... Comme nous le rappelle “ Paris-Match ”, “ C’est lui qui a convoqué un reporter pour susurrer, en flirtant : “ Je suis homosexuel ” avant de “ renier cette déclaration dans les années 90 ” et d’épouser la belle Iman en 1992… Pourquoi on vous parle de Bowie ? Parce que le mag, big scoop !, l’a retrouvé ! Après les dix années de silence et de rumeurs folles qui ont suivi son accident cardiaque, en plein concert, en 2004, c’est pas rien, d’avoir remis la main sur David le magnifique ! Reste qu’à part trois photos du chanteur dans les rues de New York, le magazine ne nous apprend rien qu’on ne sache déjà. Il se contente de rappeler sa carrière à l’occasion de la sortie de son disque “ The Next Day ” et de l’exposition géante (très chouette, en vrai) que lui consacre le Victoria & Albert Museum de Londres… Ca ressemble un peu à un pétard mouillé, cette affaire... C’est pas bien de nous faire des fausses joies, comme ça, Mr "Match".

Kate Moss : pas belle toute nue

Et puisqu’on parle de photos, il y en a une qui, cette semaine, est reprise absolument partout et que “ VSD ”, visiblement ému, n’a pas pu s’empêcher de publier sur deux pages, format poster… Rouh ! Mais qu’est-ce que c’est donc que ce cliché qui fait baver ? Du grand, de l’hénaurme : Kate Moss, toute nue ! Nan ? Si fait, si fait… Pour promouvoir une marque d’autobronzant dont nous tairons le nom, la brindille n’a pas fait les choses à moitié : l’a viré le haut, le bas, hop là !, et elle s’est couchée sur le ventre, comme ça, dans le plus simple appareil… Et ? Hé ben, elle est belle, la Katie, l’est même splendide : le mollet bandé, la cuisse fuselée, les fesses bien pommées, la chute de rein cambrée juste comme il faut, les seins — ah, non, sorry, on voit pas ses seins — pas à dire, elle fait envie… Faut-il que “ Voici ” ait l’esprit mal tourné ? Le journal publie, à côté du divin cliché, une photo de la belle en vacances, à la plage, et là… ben, c’est plus du tout la même chose. “ Oui, c’est bien la même, sourit le mag, à 70 ou 80 détails près. (…) Merci Photoshop ! ” La vache, z’y vont fort, quand même… En vrai, faut admettre qu’il y a du gras, devant, derrière, et que la ligne générale sur la photo "non retouchée" est à la fois plus plate et plus floue… Bah, c’est rassurant, en même temps : Kate Moss, dans la vie, elle est juste comme nous, wou, hou, hou (gnar, gnar, gnar) !

Audrey Pulvar : le célibat, ça va comme ça

Et Audrey Pulvar, elle est comment ? Ben, elle pose pas toute nue, elle aussi, quand même ? Pas toute nue, mais très court vêtue, comme ne manque pas de le faire remarquer “ Voici ”, qui publie une photo de la journaliste en escarpins, bas résille, jupe ras-la-m… et veste très échancrée sur des dessous de dentelle noire. “ A son arrivée au Global Gift Gala, à l’hôtel George V à Paris, la journaliste a fait pivoter toutes les têtes, commente le people. Il faut dire qu’elle n’a pas lésiné sur l’armement sexy pour partir à l’abordage de la soirée. Manifestement, le célibat, ça va comme ça. Dentelle et résille, qui va tomber dans ses filets ? ” Heu... langue au chat !

Joyce Jonathan/ Thomas Hollande : l’officialisation

Elle n’est plus célibataire depuis un an, mais a longtemps tenu ses amours secrètes… Qui ça ? Joyce Jonathan. ? ? ? Mais si… la petite chanteuse brune et jolie... voyez toujours pas ? Bah, c’est pas grave, vous allez la connaître, parce qu’elle sort un nouvel album, qu’elle vient de décrocher un rôle dans “ Plus belle la vie ” et que… son amoureux s’appelle Thomas Hollande. Ah, ben, fallait commencer par là… “ Le 25 mars, vous avez assisté aux vingt ans de Disneyland Paris, main dans la main. C’est une manière d’officialiser votre relation ? ”, lui demande “ Gala ”. —“ On n’y est pas allés pour officialiser notre relation, même si on savait qu’il y aurait des photographes, répond Joyce. Je pense juste qu’il ne faut pas s’empêcher de vivre ni arrêter de se faire plaisir quand on en a envie ”. Ca, c’est bien vrai, ça.

“ Thomas m’épanouit ”

“ Fréquenter le fils du Président a-t-il bouleversé votre quotidien ? ”, embraye le mag. —“ Ca ne change absolument rien, si ce n’est que ça m’épanouit, si vous voulez tout savoir ”. Rôô, ben, on est content de l’apprendre, dis donc… —“ Une chanson lui est-elle dédiée sur cet album où il est question d’amour ? ”, l’interroge encore “ Gala ”. —“ Il a forcément influencé mes chansons, mais comme elles ne sont pas totalement autobiographiques, moi seule sait lesquelles le sont… ” Et c’est bien comme ça, non ?

Ségolène "perchée"

Hasard du calendrier… A l’heure où la jolie Joyce fait la promo de son disque, sa presque belle-mère, Ségolène Royal, enchaîne les interviews à l’occasion de la sortie de son livre, “ Cette belle idée du courage ” (Grasset). Plutôt que le papier très cucul-gnangnan de “ Elle ”, si vous avez le temps, lisez l’interview de “ Grazia ”, beaucoup plus drôle — mais surtout moins passe-plat, comme en témoignent ces petits extraits… “ Qu’est-ce que vous auriez pu faire d’autre (que de la politique) ? Avoir un destin cathodique, comme Roselyne Bachelot ? ”, lui demande “ Grazia ”, sourire en coin. —“ J’aime bien Roselyne, je la trouve audacieuse. Moi, j’aurais très bien pu bifurquer, je ne me suis jamais dit que j’allais rester en politique parce que je ne savais pas quoi faire d’autre. J’aurais pu être médecin, architecte, créer une entreprise… Et je fais un peu tout ça, dans ma région : j’ai créé un festival, je m’occupe du design, je fais des circuits courts pour les produits agricoles, j’ai créé une appellation d’origine contrôlée pour du fromage de chèvre… En fait, je suis une créative. Une “ créa ”, voilà ”. Voilà, voilà… Un ange passe, hum !

Ségo Bazooka

—“ Qui dans l’équipe au pouvoir incarnerait, selon vous, le mieux le courage ? ”, l’interroge le mag. —“ Je ne joue pas au petit bac. Je ne suis pas le genre à distribuer des bonnes ou des mauvaises notes ”. —“ Mais vous sortez ce livre au moment où les Français ont l’impression que ça manque un peu de courage en politique ”, rebondit “ Grazia ”, sans lâcher. —“ Peut-être que c’est le cas ”. Wouhou ! L’a pas perdu ses dents, la Ségo… Ca va, François, pas trop de bobo ?  Reprenons... —“ Quelles décisions politiques courageuses seraient à prendre d’urgence ? ”, demande le journal. —“ Le non-cumul des mandats. Je me le suis appliqué à moi-même. Certains à gauche se sont dit : “ Avec elle, on va avoir le non-cumul ”. Ca a joué, dans les non-soutiens ”. Bé, ça, c’est sacrément bien fichtre envoyé ! La “ créa ” est parfois un peu “ perchée ”, faut reconnaître qu’y’a quand même du caractère, dans cette femme-là !

Vous en voulez encore ?

Rayon amour(s) : grosse question, cette semaine : Beyonce est-elle enceinte ? “ Voici ” et “ Oops ! ” se posent la question ; une chose est sûre : Monica Cruz, la soeur de Penelope, a accouché d’une petite fille, dont on ne connaît toujours pas le père et pas encore le nom (“ Voici ”) ; le prince Harry a gaffé : Kate Middleton serait enceinte d’un garçon (“ Gala ”) ; à la demande de Bruce Willis, Demi Moore a accepté de faire une thérapie familiale (“ Gala ”) mais “ réclame 10 millions de dollars à Ashton Kutcher pour signer les papiers du divorce ” (“ Voici ”). L'a pas fini de tourner la page, la Demi…

En vrac, sinon : Jaden, le fils de Will Smith, a demandé à ses parents de l’émanciper pour ses 15 ans en juillet afin qu’il puisse “ acheter sa propre maison et vivre seul ” (“ Oops ! ”) ; Jennifer Lopez s’est offert une maison de 10 millions de dollars dans les Hamptons (“ Voici ”) ; Gérard Depardieu veut ouvrir un bar à vin à Tournai, en Belgique, “ où il vendrait, entre autres, sa production du château de Tigné, en Anjou ” (“ Voici ”) ; avec un budget mensuel de 80 000 euros par mois, Bernadette Chirac arrive en tête du trio des premières dames les plus "chères", devant Carla Bruni-Sarkozy (62 162 euros) et Valérie Trierweiler (19 742 euros) ("VSD").

Côté dossiers : “ Oops ! ” propose un spécial “ Quand les stars ont un sosie ” sans grand intérêt, et “ Voici ” un spécial “ Pères malgré eux : ils ont assumé/ ils se sont barrés ” passablement cynique qui glace un peu le sang (les femmes ne sont pas épargnées)… 

Cannes, l’actu : En ce 18 mai, difficile, gasp !, d’y échapper… Plutôt que les pages attrape-pub de “ Paris-Match ” et “ Gala ” qui, sous couvert de nous offrir des interviews “ exclusives ” de “ personnalités ”, ne font rien d’autre que de promouvoir des marques (hé oui, c’est devenu ça, la presse, coco…), lisez “ les confessions du baby-sitter des stars ” dans “ Grazia ”. Pendant dix ans, “ Matthieu ” a en effet assisté les jurés du festival, et c’est assez crunchy, à en juger par ce qu’il dit, notamment, de Tim Burton (“ Le plus courtisé ”), Jude Law (“ Le plus séducteur ”), mais aussi et surtout de Salma Hayek (“ La plus embarrassée ”) et de Meg Ryan (“ La plus indifférente ”)… S’il vous reste du temps — et un peu d’argent — à perdre, vous pouvez aussi faire le test de “ Gala ” : “ Sur la Croisette, quelle star vous ressemble ? ” D’après le mag, notre profil, c’est “ the girl next door ”, type “ Isabelle Carré, Alexandra Lamy ”. Bah, ça nous va bien... juste, on voudrait pas, quand même, perdre notre fiancé, hé ? Cela dit, Alex, sans t’offenser, hmm ? Nous, tout ce qu’on souhaite, c’est que tu le retrouves, l’amour, le vrai… Bonne semaine, les loulous ! Profitez du week-end : pour une fois, il est long…

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Coucou, me revoilà : qu’est ce que Ségolène Royal peut encore apporter à la vie politique française ?Mastectomie d'Angelina Jolie : les réponses du Dr Bérengère Arnal sur le choix de l'actricePourquoi toutes les femmes, y compris Christine Boutin, devraient être reconnaissantes à Angelina JolieSégolène Royal exclut une entrée au gouvernement et demande un cap à MatignonGeorge Clooney seul avec un ami, Gad Elmaleh en famille avec les Grimaldi, Harry d’Angleterre mauvaise affaireFlorence Cassez : son ex-fiancé au cœur du doute, Carla : règlements de comptes en chansons, George Clooney se fait lifter... les bourses

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !