Corthay : des souliers "Made in France" parmi les plus luxueux au monde | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Corthay : des souliers "Made in France" parmi les plus luxueux au monde
©

Atlantico chic

Corthay : des souliers "Made in France" parmi les plus luxueux au monde

Progression à deux chiffres, développement international, ouverture d'une manufacture à Cholet (Maine-et-Loire)... Le bottier français Pierre Corthay fait partie des quelques entreprises qui donnent de la consistance au "Made in France".

Hugo Jacomet

Hugo Jacomet

Fondateur et éditeur de "Parisian Gentleman", Hugo Jacomet est une plume reconnue dans le domaine du style masculin.

Voir la bio »

Il y a cinq ans, Corthay, petite maison parisienne de souliers sur mesure et en prêt-à-porter fondée par le bottier éponyme et unanimement appréciée dans le monde entier par une clientèle d'esthètes et de connaisseurs, était en grande difficulté.

Il faut dire que le pari de Pierre Corthay, l'un des bottiers les plus respectés au monde, était un peu fou : à une époque, au milieu des années 2000 où tous les fabricants de souliers de qualité confiaient leur production à des ateliers italiens, espagnols ou portugais, Corthay décide d'ouvrir une manufacture en banlieue parisienne à Neuilly Plaisance et de l'équiper comme il se doit de machines traditionnelles pour réaliser le fameux cousu "good-year" dont les amateurs raffolent.

Les premières années, seront très difficiles et en 2008 le rêve de Corthay de produire en France des souliers masculins parmi les plus luxueux au monde est sur le point de s'effondrer…

Pourtant, grâce à l'arrivée d'un nouvel actionnaire, Xavier de Royère, transfuge de Louis Vuitton et de Loewe, non seulement la manufacture allait être "sauvée" mais la maison Corthay allait entrer dans une nouvelle ère : redressement de l'entreprise, ouverture de 3 nouvelles boutiques (Londres, Hong Kong, Dubai) en plus des boutiques à Paris et Tokyo et surtout… ouverture d'une deuxième petite manufacture près de Cholet dans le Maine-et-Loire, jadis capitale des mouchoirs : une véritable renaissance qui fait plaisir à voir.

En cette période de promotion un peu aveugle du "Made in France" - dont nous commençons déjà à voir les limites et les dérives - Corthay fait donc plus que jamais partie, avec J.M. Weston à Limoges, des quelques entreprises françaises qui donnent de la consistance au slogan et que nous nous devons de saluer rien que pour cela : en effet, c’est bien à Beaupréau petite bourgade dans le Maine-et-Loire que des souliers de qualité, montés en good-year, parmi les plus beaux, les plus luxueux et les plus recherchés au monde, seront désormais fabriqués !

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !