Taubira fait pschitt, Maréchal aussi ; Zemmour chez Baba résonne, Mélenchon klaxonne (dans le mur) | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Christiane Taubira s'exprime le 30 janvier 2022 après avoir remporté la Primaire Populaire.
Christiane Taubira s'exprime le 30 janvier 2022 après avoir remporté la Primaire Populaire.
©THOMAS COEX / AFP

Politico Scanner

Taubira fait pschitt, Maréchal aussi ; Zemmour chez Baba résonne, Mélenchon klaxonne (dans le mur)

Grâce au monitoring de Backbone consulting, Véronique Reille Soult analyse ce que les internautes ont dit de la campagne présidentielle sur les réseaux sociaux.

Véronique Reille Soult

Véronique Reille Soult est présidente de BACKBONE consulting

Voir la bio »

Force est de constater que la candidature de Christiane Taubira et sa victoire à la Primaire Populaire ont créé un sursaut d’intérêt dans l’opinion. Beaucoup d’espoir très rapidement rattrapé par un doute profond. En effet, la candidate qui portait un nouvel espoir pour de nombreux électeurs de gauche est finalement perçue « comme les autres ». Le relai de ses messages et l’engagement positif autour de sa campagne gagnante lors de la controversée Primaire Populaire ont rapidement été circonscrits à son cercle proche et à quelques soutiens de longue date. Quelques jours à peine après sa victoire, la « candidate de plus » selon Hidalgo, ne suscite en réalité que peu d’intérêt.

Un autre sujet marquant n’ayant pas soulevé d’intérêt majeur est l’annonce du probable ralliement de Marion Maréchal à Éric Zemmour, et ce malgré une couverture médiatique importante. Force est de constater que les 70 000 messages que cette annonce a généré sont pour la grande majorité le fait de reprises des commentaires et analyses de journalistes et de personnalités politiques sur le sujet. La notoriété de Marion Maréchal reste faible et sa position d’icône de la droite forte a diminué. Ce sont sans doute les deux principales explications de cet intérêt relatif. On constate surtout que l’effet « dynamique » attendu suite à ce ralliement possible ne se perçoit pas vraiment dans l’opinion, comme en témoigne le niveau d’engagement modéré autour de l’annonce. Ce manque d’engagement est également lié au fait que Marion Maréchal ne s’est pas exprimée, ce qui limite naturellement l’intérêt des Français pour une telle rumeur. Il en ressort que les « on dit » et les « il paraît » nourrissent toujours plus la lassitude de l’opinion face à la campagne, et, de fait, contribuent au niveau d’abstention potentiel observé dans notre dernier sondage Odoxa-Backbone Consulting du 14 janvier.

À Lire Aussi

La campagne présidentielle ne passionne pas les Français (y compris désormais celle d’Eric Zemmour)

Autre démonstration du paradoxe entre couverture médiatique et intérêt observé est le volume de commentaires autour de l’émission « Face à Baba », qui a généré à elle seule plus de commentaires (320 000 messages) que la victoire de Christine Taubira ou le supposé ralliement de Marion Maréchal réunis. Les seuls messages concernant la joute entre Éric Zemmour et Jean-Luc Mélenchon ont en effet été prédominants (280 000 messages), et ont d’ailleurs suscité de nombreuses critiques négatives à l’égard de Jean-Luc Mélenchon, l’amenant à regretter d’avoir accepté l’invitation de Cyril Hanouna. Des critiques souvent virulentes, qui lui confèrent un rôle nouveau et inattendu dans la campagne : celui de challenger d’Éric Zemmour et non plus d’Emmanuel Macron. Une bouée de sauvetage pour le leader LFI, qui nourrit un peu plus ce sentiment d’une élection jouée d’avance en faveur du Président futur candidat.

Véronique Reille Soult

BACKBONE consulting

Cabinet de conseil aux dirigeants, expert de l’écoute et de l’analyse de l’opinion

Suivez l’élection présidentielle sur les réseaux sociaux avec notre Index #PRESIDENTIELLE2022

https://backbone.consulting/presidentielles-2022/

Scannez le QR code pour accéder à l’index

À Lire Aussi

Réseaux sociaux : Emmanuel Macron rafle la mise, Éric Zemmour perd la main

Le sujet vous intéresse ?

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !