A la source de l'innovation (partie 1) : comment la définir | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
L'innovation, c'est l'intersection entre la technologie et l'humain.
L'innovation, c'est l'intersection entre la technologie et l'humain.
©Reuters

Le Nettoyeur

A la source de l'innovation (partie 1) : comment la définir

Petite série de l'été sur l'innovation. De quoi s'agit-il et surtout comment la créer ? Explications.

Pascal-Emmanuel Gobry

Pascal-Emmanuel Gobry

Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.

Voir la bio »

L'innovation. L'innovation, l'innovation, l'innovation. Lorsqu'il y a un terme que tout le monde emploie, mais que personne ne définit, vous pouvez être sûrs qu'il y a anguille sous roche. “L'innovation” est un de ces termes.

Alors, de quoi s'agit-il ?

Peut-être qu'une des raisons pour lesquelles on définit si peu ce terme est qu'il est impossible de le définir sans avoir l'air bête. Pour ma part, je commencerais donc par le définir comme : une meilleure manière de faire les choses.

Effectivement, c'est bête. C'est bête, mais c'est fondamental.

Qu'ont en commun le soc à charrue - qui a permis une augmentation de la productivité agricole qui a à son tour permis à l'Europe d'éviter le déclin démographique qui a détruit l'Empire romain d'Occident - , l'imprimerie à caractères mobiles, la machine à vapeur, la voiture et l'iPhone ? Dans chaque cas, il s'agit d'une meilleure manière de faire ce qu'on faisait avant.

Cependant, ce n'est pas tout. Là, on parle juste de technologie. Il y a autre chose dans l'innovation.

Car, après tout, il y a des meilleures manières de faire dont personne ne veut. La France semble d'ailleurs parfois spécialisée dans la production de ces merveilles technologiques qui au final n'aboutissent à rien, on pense par exemple au Concorde ou au Minitel.

En sciences de gestion, on distingue ainsi traditionnellement l'innovation de la simple recherche technologique en ce que là où la technologie est validée par la science, l'innovation est validée par le marché. Une nouveauté technologique formidable dont personne ne veut, c'est peut être une très bonne chose, mais dans ce langage, ce n'est pas à proprement parler une innovation.

On pourrait donc définir plus précisément l'innovation comme : une meilleure manière de faire les choses qui résout au moins un problème spécifique pour au moins un groupe spécifique de gens.

C'est ça la différence entre une technologie nouvelle et une technologie innovante. Une technologie innovante résoud des problèmes, et le fait de manière assez concrète et assez évidente pour que les gens qui ont ce problème soient prêts à dépenser de l'argent pour que leur problème soit résolu.

Et on touche là à l'aspect à la fois si mystérieux et si intéressant de l'innovation : si on retient cette définition, on voit que l'innovation ne se résume jamais à la technologie. L'innovation, c'est l'intersection entre la technologie et l'humain. Et l'humain étant beaucoup plus difficile à appréhender que la machine, il est beaucoup plus difficile de produire de l'innovation que de produire de la technologie.

On commence déjà à toucher du doigt une des erreurs les plus répandues au sujet de l'innovation : que c'est une affaire de scientifiques, de brevets, de recherche appliquée. S'il suffisait de mettre des scientifiques au travail, l'Union soviétique aurait été le pays le plus innovant du 20ème siècle.

Alors, comment créer de l'innovation ? Suite au prochain épisode...

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !