Ostie, vitrine de la Rome antique | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Histoire
Des amphores grecques antiques sont exposées par l'unité du patrimoine culturel des carabiniers italiens le 16 juillet 2010 au Colisée de Rome lors d'une conférence de presse sur les saisies effectuées.
Des amphores grecques antiques sont exposées par l'unité du patrimoine culturel des carabiniers italiens le 16 juillet 2010 au Colisée de Rome lors d'une conférence de presse sur les saisies effectuées.
©

Radio Atlantico

Ostie, vitrine de la Rome antique

Storiavoce, en partenariat avec Atlantico, vous propose une émission sur l’histoire d’Ostie, depuis les travaux de l’empereur Claude, puis ceux de Trajan, en passant par son âge d’or. L'archéologue Paolo Tomassini est interrogé par Manuella Affejee.

Pour écouter l’émission, appuyez sur la touche “Ecouter” ci-dessous ou téléchargez le fichier audio en cliquant sur l’icône “Télécharger” à droite du player (flèche vers le bas). L’émission est aussi disponible en bas de page sur Youtube et Ausha. Durée totale de l’émission: 25’10.

Parlant de sites archéologiques de l’époque romaine en Italie, nous viennent spontanément à l’esprit Pompéi et Herculanum. Les conditions tragiques de la disparition de leurs habitants ont assuré leur postérité et les ont entourées d’une aura toute spéciale ; sans oublier leur état de conservation, le raffinement de leurs villas, la beauté de leurs fresques qui les rendent si vivantes à leurs visiteurs. La ville d’Ostie ne le cède en rien à ses brillantes collègues, au contraire ; située à une trentaine de kilomètres de Rome, elle se présente aussi à nous dans un état exceptionnel de conservation. Ses rues, ses édifices publics, ses maisons, ses tavernes, ses entrepôts et ses temples nous parlent d’une ville qui fut florissante – grâce à son port, au centre du plus grand trafic commercial de l’Antiquité -, et constituent de  précieux témoignages sur la vie quotidienne de ses habitants. Cette première émission retrace l’histoire d’Ostie, depuis les travaux de l’empereur Claude, puis ceux de Trajan, en passant par son âge d’or, jusqu’à son déclin et son abandon. Une seconde partie s’intéressera aux fouilles archéologiques du site antique, qui se poursuivent encore aujourd’hui et auxquelles participe notre invité, Paolo Tomassini, interrogé par Manuella Affejee.

Notre invité : Docteur en Histoire, art et archéologie de l’Université catholique de Louvain, titulaire d’un PhD European Label (anglais, français, italien), Paolo Tomassini est archéologue, membre de la section Antiquité de l’École française de Rome. Il est entre autres l’auteur avec Sarah Béthume de Fantastic Beasts in Antiquity: Looking for the Monster, Discovering the HumanFantastic Beasts in Antiquity, May 2018, Louvain-la-Neuve, Belgium. Il prépare un ouvrage à paraître: Ostie. Fenêtres sur cour. Le Caseggiato delle Taberne Finestrate : reconstruire cinq siècles de vie ostienne, Peeters, Babesch Supplements Series. Pour en savoir plus : www.ostia-antica.org.

Cet article a été initialement publié sur le site de Storiavoce : cliquez ICI

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !