Zone euro : la croissance, en hausse, atteint 0,4 % au premier trimestre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Zone euro : la croissance, en hausse, atteint 0,4 % au premier trimestre
©Reuters

Fin de crise ?

Zone euro : la croissance, en hausse, atteint 0,4 % au premier trimestre

Les chiffres publiés ce mercredi 13 sont meilleurs que prévus.

Après les bons chiffres de la croissance française (+0,6%), voici ceux de l'Europe. "Au cours du premier trimestre 2015, le PIB corrigé des variations saisonnières a augmenté de 0,4% tant dans la zone euro que dans l’UE28" indique Eurostat dans son communiqué. Par comparaison, au cours du quatrième trimestre 2014, le PIB avait atteint 0,3% dans la zone euro et 0,4% dans l’UE28, rappelle Eurostat. Autre point de comparaison, au cours du premier trimestre 2015, le PIB des États-Unis a augmenté de 0,1% par rapport au trimestre précédent (après +0,5% au quatrième trimestre 2014). 

Dans le détail, voici l'exemple de trois pays. Le PIB de l'Allemagne, contrairement aux prévisions, a progressé de 0,3% au premier trimestre, après une hausse de 0,7% au quatrième trimestre 2014. L'Italie peut, elle, enfin espérer des jours meilleurs. En effet, son PIB repart ainsi à la hausse de 0,3% au 1er trimestre, selon une première estimation publiée mercredi par l'institut de statistiques Istat. Enfin au Portugal, le PIB a quant à lui progressé de 0,4 %.

Contrairement à ce qu'a dit Yanis Varoufakis, la zone Euro n'est pas morteLe ministre des Finances grec a déclaré dans une interview au journal grec Efimerida ton Sindakton : "Ce sont des partenaires divergents, gouvernés par la peur, cette dernière ayant été provoquée par la crise et la solution' de la crise. Mais tout le monde sait bien que cette solution est instable et encline à conduire à de nouveaux problèmes".

Lu sur Les Echos

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !