Zone euro : cinquième mois de stabilité pour le chômage | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Zone euro : cinquième mois de stabilité pour le chômage
©

Au travail

Zone euro : cinquième mois de stabilité pour le chômage

Le taux de chômage stagne toujours à hauteur de 12,1%.

Les plus optimistes y verront peut-être un balbutiement de sortie de crise. Le taux de chômage de la zone euro est resté stable en juillet à hauteur de 12,1% de la population active. Cela fait cinq mois que le chiffre est inchangé et qu'il stagne à son niveau record établi en mars dernier. Le nombre d'Européens sans travail vient également de diminuer.

La zone euro comptait 19,231 millions de chômeurs au mois de juillet (-15 000 par rapport à juin). Ce léger repli ne comble cependant pas la hausse du chômage enregistrée en un an (+1 million de chômeurs entre juillet 2012 et juillet 2013). Le taux de chômage de l'Union européenne est lui aussi resté stable, à 10,9% dans l'Union à 27 et 11% dans celle à 28. On dénombre ainsi 26,654 millions de chômeurs en juillet (-33 000 par rapport à juin).

Selon Eurostat, le taux de chômage a augmenté dans dix-sept Etats membres et a baissé dans onze. Chypre (17,3% ; +5,1 points), la Grèce (27,6% ; +3,8), la Slovénie (11,2% ; +1,9) et les Pays-Bas (7% ; +1,7) ont enregistré les plus fortes hausses. La Lettonie (11,5 ; -4,2) et l'Estonie (7,9% ; -2,2) ont, au contraire, connu les plus fortes baisses du chômage durant l'année écoulée. L'Autriche (4,8%), l'Allemagne (5,3%) et Malte (6%) connaissent toujours les taux de chômage les plus faibles de l'Union européenne.

Lu sur Les Echos

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !