Vol Rio-Paris : le rapport du BEA caviardé ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Vol Rio-Paris : le rapport 
du BEA caviardé ?
©

Suspicion

Vol Rio-Paris : le rapport du BEA caviardé ?

D'après La Tribune, une recommandation concernant les alarmes de décrochage de l’appareil aurait disparu du rapport définitif.

La Tribune émet des doutes sur le rapport du Bureau Enquêtes et Analyses (BEA) publié vendredi dernier. Les conclusions du BEA mettaient en cause la responsabilité des pilotes, au grand dam de leur famille et de leur employeur, Air France. La Tribune affirme, citant "plusieurs sources concordantes", qu'une recommandation concernant les alarmes de décrochage de l’appareil, présente dans une version antérieure, aurait disparu du rapport définitif. Elle y aurait pourtant encore figuré à peine 48 heures avant sa publication.

Si le BEA a refusé de commenter les affirmations du quotidien, La Tribune explique que l'affaire a fait des remous parmi les experts du bureau. Certains auraient même menacé de démissionner. 

Via un courrier à l’Aesa (Agence européenne de la sécurité aérienne), Air France demanderait que la question des alarmes de décrochage de l'appareil soit réexaminée, arguant que "les multiples activations et arrêts intempestifs et trompeurs, en contradiction avec l’état de l’avion, ont fortement contribué à la difficulté pour l’équipage d’analyser la situation."

Lu sur La Tribune

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !