Vol MH370 : un navire australien affirme avoir intercepté un "événement acoustique" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Vol MH370 : un navire australien affirme avoir intercepté un "événement acoustique"
©Reuters

Opération de recherche

Vol MH370 : un navire australien affirme avoir intercepté un "événement acoustique"

Après le bateau chinois, une deuxième source a détecté un "signal sonore" dans l'océan indien.

Samedi, un navire chinois à la recherche du Boeing de la Malaysia Airlines a détecté un signal identique à celui transmis par les enregistreurs de vol MH370 dans le sud de l'océan Indien. Toutefois, il est impossible de dire si ce signal est lié ou non à l'appareil, a indiqué l'agence Chine Nouvelle. Le bateau chinois à la recherche de l'épave du Boeing a détecté "un signal" à environ 25 degrés de latitude sud et 101 degrés de longitude est, a indiqué samedi l'agence Chine Nouvelle. Rien ne permet pour l'instant d'établir s'il est lié ou non à l'appareil disparu le mois dernier avec 239 personnes à bord. Mais le signal, d'une fréquence de 37,5 kHz par seconde, serait identique à celui transmis par les enregistreurs de vol. La prudence reste donc de mise. Par ailleurs, un navire australien dans la zone affirme, lui aussi, avoir intercepté un "événement acoustique".

Les autorités australiennes et l'agence chinoises admettent toutefois qu'il n'existe pour l'instant aucun lien certain avec le Boeing de la Malaysia Airlines. "C'est une piste importante et encourageante mais que je vous demande de traiter prudemment car nous travaillons dans un immense océan et à l'intérieur d'une zone de recherches très vaste", a prévenu le responsable des opérations Angus Houston. Les données que contiennent les boîtes noires, qui de nos jours sont orange avec des bandes blanches réfléchissantes, sont cruciales pour comprendre un crash ; le premier appareil enregistreur, placé dans la cabine de pilotage, enregistre les échanges entre les pilotes et le contrôle aérien. Le second relève toutes les données relatives au vol telles que la vitesse, l'altitude, le cap ou le régime moteur.

Plusieurs bateaux sont à la recherche d'un signal du vol MH370. Mais c'est le navire chinois Haixun 01 qui a repéré celui qui pourrait être le bon. Le Boeing 777 a disparu il y a tout juste quatre semaines. Il ne reste donc que quelques jours avant que les boîtes noires ne cessent d'émettre. Le 24 mars, les autorités malaisiennes ont annoncé officiellement que l'avion s'était abîmé dans l'océan Indien. L'appareil, parti de Kuala Lumpur pour Pékin avec 239 personnes à son bord a disparu des radars le 8 mars. Le détournement volontaire du Boeing semble être l'hypothèse la plus plausible.




Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !