Vol du reliquaire d'Anne de Bretagne : deux hommes mis en examen | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Histoire
Une page du livre "Grandes Heures d'Anne de Bretagne".
Une page du livre "Grandes Heures d'Anne de Bretagne".
©GUILLAUME SOUVANT / AFP

Enquête

Vol du reliquaire d'Anne de Bretagne : deux hommes mis en examen

L'écrin du coeur de la duchesse de Bretagne et reine de France, dérobé il y a une semaine, n'a pas encore été retrouvé.

Après le vol du reliquaire du cœur d’Anne de Bretagne, survenu dans la nuit du 13 au 14 avril au musée Dobrée, à Nantes, deux hommes ont été présentés ce samedi matin à un juge d’instruction en vue de leur mise en examen pour association de malfaiteurs et vol d’un bien culturel exposé dans un musée. Leur placement en détention provisoire a également été demandé par le procureur de la République.

Âgés de 23 et 25 ans, originaires du département de la Loire-Atlantique, les deux hommes suspects ne semblent pas faire partie d'un groupe organisé et contestent toute implication dans la disparition de cette oeuvre. Les enquêteurs s'orientent pour l'instant vers de la délinquance de droit commun. La nuit du vol,  le reliquaire, mais aussi une statuette hindoue et une cinquantaine de pièces d’or, ont été subtilisés.

Un troisième jeune homme, mineur, avait été également interpellé et placé en garde à vue cette semaine, mais a été remis en liberté ce samedi matin. Il serait hors de cause.

Les perquisitions menées par les équipes de la police judiciaire nantaise n'ont pour l'instant rien donné. Le reliquaire, inestimable par sa valeur historique, reste introuvable.

Lu sur France 3

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !