Virgin Megastore : les salariés en grève dans toute la France | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
La dette de l'entreprise, dont la Fnac est la grande concurrente, est estimée à 22 millions d'euros.
La dette de l'entreprise, dont la Fnac est la grande concurrente, est estimée à 22 millions d'euros.
©Reuters

This is the end...

Virgin Megastore : les salariés en grève dans toute la France

Alors que l’enseigne au logo rouge dépose le bilan mercredi, les salariés ont décidé de manifester leur colère

La direction du groupe de distribution de produits culturels et multimédias Virgin Megastore, victime de l'effondrement du marché des CD et DVD, a annoncé qu'elle allait déposer mercredi le bilan devant le tribunal de commerce. "L'entreprise se trouvant en état de cessation des paiement, la direction a indiqué qu'elle ne peut laisser perdurer cette situation", indique Virgin Stores dans un communiqué. L'ouverture d'une procédure de redressement judiciaire "permettra à la direction Virgin Stores de rechercher différentes solutions pour la société".

L'intersyndicale appelle à la mobilisation mercredi devant les magasins Virgin Megastore de France, avec notamment une manifestation à Paris devant celui des Champs-Élysées. Le rendez-vous y a été donné à 13 heures. "On espère que le gouvernement va s'engager activement à nos côtés", déclarait Guy Olharan au lendemain d'une rencontre avec la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, qui les a assurés de son soutien.

Virgin Megastore possède 26 magasins en France dont le chiffre d'affaires s'est élevé à 286 millions d'euros en 2011. La société, qui a déjà réduit ses effectifs de 200 salariés en deux ans, est en perte depuis quatre ans, selon une porte-parole du groupe, qui explique cette situation par le coût trop élevé des loyers que doit verser le groupe en France au regard de la taille importante de ses magasins. Virgin Megastore pâtit en outre de la chute de 70 % du marché des CD enregistrés sur dix ans, tandis qu'en quatre ans les ventes de DVD ont baissé de 15 % et que, pour la première fois en 2012, celles des livres ont été négatives (- 3 %). La dette de l'entreprise, dont la Fnac est la grande concurrente, est estimée à 22 millions d'euros.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !