Villiers-le-Bel : trois blessés suite à une fusillade devant une mosquée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Villiers-le-Bel : trois blessés suite à une fusillade devant une mosquée
©

Incidents

Villiers-le-Bel : trois blessés suite à une fusillade devant une mosquée

Selon les premiers éléments de l’enquête, quatre coups de feu ont éclaté, tirés par un homme seul qui a pris aussitôt la fuite.

Difficile d'en savoir plus. Pour le moment, tout demeure un peu confus. Seule certitude : une fusillade a éclaté ce vendredi dans l'après-midi près d'une mosquée de Villiers-le-Bel, dans le Val-d'Oise.  Trois hommes, un père et ses deux fils, âgés d’une vingtaine d’années, ont été blessés alors qu'ils sortaient de la prière du vendredi, selon Le Parisien. Le quotidien indique que les faits ont eu lieu vers 14h00. Les individus se rendaient à leur véhicule quand quatre coups de feu ont éclaté. Ceux-ci ont été tirés par un homme seul qui a réussi à prendre la fuite, selon les premiers éléments de l'enquête recueillis par le journal.

Toujours selon des informations du Parisien, le père et un des fils ont été gravement atteints, le pronostic vital étant même engagé pour ce dernier, emmené à l’hôpital Beaujon, à Clichy (Hauts-de-Seine). Le deuxième fils a été blessé plus légèrement par des éclats de verre. Présents sur place, le sous-préfet de Sarcelles, le procureur de la République de Pontoise et la directrice départementale de la Sécurité publique excluaient tout lien entre les coups de feu et la mosquée. Une information confirmée par une source policière citée par l'agence Reuters qui indique qu'il s'agit d'un règlement de comptes et l'incident n'a aucune connotation religieuse. 



Lu sur Le Parisien.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !