Une percée majeure dans le développement de la fusion nucléaire | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Un technicien passe devant le cyclinder inférieur du cryostat, pour l'étape d'assemblage de la machine de fusion nucléaire "Tokamak" du réacteur expérimental ITER à Saint-Paul-les-Durance.
Un technicien passe devant le cyclinder inférieur du cryostat, pour l'étape d'assemblage de la machine de fusion nucléaire "Tokamak" du réacteur expérimental ITER à Saint-Paul-les-Durance.
©CLEMENT MAHOUDEAU / AFP

Rêve

Une percée majeure dans le développement de la fusion nucléaire

A la recherche d'une source d'énergie illimitée

Des scientifiques européens affirment avoir fait une percée majeure dans leur quête pour développer la fusion nucléaire selon la BBC.

Le laboratoire JET, basé au Royaume-Uni, a battu son propre record mondial de la quantité d'énergie qu'il a pu extraire en pressant ensemble deux formes d'hydrogène.

Si la fusion nucléaire peut être recréée avec succès sur Terre, elle offrira le potentiel d'un approvisionnement pratiquement illimité d'énergie à faible émission de carbone et à faible rayonnement.

Les expériences ont produit 59 mégajoules d'énergie en cinq secondes (soit 11 mégawatts de puissance).

C'est plus du double de ce qui a été réalisé dans des tests similaires en 1997. Même si c'est peu : juste assez pour faire bouillir environ 60 bouilloires d'eau.

Mais cela valide le concept du prototype de grande taille, Iter, qui est actuellement en construction en France, avec un partenariat rassemblant 35 pays.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !