Une note révèle les "sentiments" de l'ex-femme de Rupert Murdoch pour Tony Blair | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Une note révèle les "sentiments" de l'ex-femme de Rupert Murdoch pour Tony Blair
©

Amour, gloire et beauté

Une note révèle les "sentiments" de l'ex-femme de Rupert Murdoch pour Tony Blair

Les rumeurs font état d'une liaison entre Wendi Deng et l'ancien Premier ministre.

Wendi Deng, l'ancienne épouse du milliardaire Rupert Murdoch, a-t-elle eu une liaison avec Tony Blair ? Selon les informations du Daily Mail, une note allant dans ce sens écrite par Wendi Deng a été retrouvée et fait état des "sentiments" éprouvés par la femme de 44 ans pour l'ancien Premier ministre britannique. 

Une information qui donne du poids à la rumeur selon laquelle Blair et Deng auraient entretenu une liaison dans le dos du magnat australien de la presse, qui avait fait de Tony Blair le parrain de l'une de ses filles. Rupert Murdoch aurait même pesé de tout son poids pour bannir Ton Blair d'une grande conférence sur les médias dans la Sun Valley à laquelle l'ancien premier ministre était convié. En cause, les fameuses rumeurs de liaison qui auraient mis un terme à son mariage avec Wendi Deng.

Selon le quotidien anglais, Wendi Deng aurait décrit en détail les sentiments qu’elle éprouvait pour Tony Blair et l’aurait rencontré seule à plusieurs reprises. Le Daily Mail parle même de nuits passées ensemble mais n'apporte pas la preuve de ses allégations. Divorcé le mois dernier, le couple Deng/Murdoch a finalement trouvé un terrain d'entente concernant les modalités de séparation. Selon Forbes, Rupert Murdoch serait à la tête d'une fortune estimée à plus de 13 milliards de dollars. Son précédent divorce lui avait, lui, coûté 1,2 milliards de dollars.

Lu sur le Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !