Un Français a quitté le jihad car il n'arrivait pas à arrêter de fumer | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
De nombreux Français se trouvent en Syrie pour faire le jihad
De nombreux Français se trouvent en Syrie pour faire le jihad
©Caputre d'écran / l'Express

Incroyable

Un Français a quitté le jihad car il n'arrivait pas à arrêter de fumer

Condamné à 7 ans de prison après son retour de Syrie, Flavien Moreau a expliqué à la cour être reparti en France en raison de son addiction à la nicotine, interdite au sein de son groupe terroriste.

Le passage de Flavien Moreau en Syrie a tourné court. Au bout de deux semaines, il a finalement quitté le pays… pour une cigarette.

Condamné le 13 novembre dernier pour "association de malfaiteurs en vue de préparer des actes de terrorisme", le jeune homme de 27 ans a expliqué lors de son procès qu'il luttait pour arrêter la cigarette.

"J'ai eu beaucoup de mal à ne pas fumer, parce que fumer c'était interdit dans la katiba (l'unité qu'il avait intégrée). J'avais emporté des Nicorettes, mais ça n'a pas suffi. Alors j'ai laissé mon arme à mon émir et je suis parti" a-t-il expliqué lors de son procès.

Rentré en France, il a acheté une cigarette électronique en espérant repartir faire la guerre. Mais repéré par les toutes les douanes, il ne peut pas rejoindre la Turquie ni même la Tunisie ou le Liban. En janvier 2013, il est arrêté en France alors qu'il cherchait à se procurer des faux papiers. Il a été condamné à 7 ans de prison ferme.

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !