Trump mis sous écoutes : une conseillère admet n'avoir aucune preuve | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Trump mis sous écoutes : une conseillère admet n'avoir aucune preuve
©JIM LO SCALZO / POOL / AFP

Brouillard

Trump mis sous écoutes : une conseillère admet n'avoir aucune preuve

Le président américain affirmait que Barack Obama l'avait mis sous écoutes durant la campagne.

L'information avait fait l'effet d'une petite bombe. Le 4 mars dernier, Donald Trump affirmait sur Twitter que l'ancien président Barack Obama l'avait placé sous écoutes pendant la campagne. Problème : aucune preuves pour étayer ces allégations. Ce lundi, une des principales conseillères de Donald Trump, Kellyanne Conway, a admis qu'il n'existait "pas de preuves" sur ces accusations. "C'est pour cela qu'il y a une enquête au Congrès" souligne-t-elle sur ABC.

Interrogée par The Record, la même conseillère a pourtant évoqué de multiples possibilités d'espionnage. "Les téléphones, les écrans de télévision" et même "les micro-ondes" qui "peuvent être transformés en caméras."

Lu sur ABC

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !