Toyota : le constructeur japonais rappelle 2,27 millions de voitures pour des problèmes d'airbag | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Toyota : le constructeur japonais rappelle 2,27 millions de voitures pour des problèmes d'airbag
©

Oups

Toyota : le constructeur japonais rappelle 2,27 millions de voitures pour des problèmes d'airbag

Au total sur les trois derniers mois, ce sont plus de 9 millions d'automobiles qui ont été rappelés.

Le marché automobile est en train de sortir de la crise. Preuve en est, en 2013, Toyota a vendu un nombre record de véhicules : à savoir 10 millions. Mais ces bons chiffres sont à nuancer par les nombreux couacs entourant la fiabilité des voitures vendues. En effet, ces derniers mois, le constructeur japonais multiplie les rappels d'automobiles. Ainsi, courant avril, Toyota a rappelé  6,39 millions de véhicules dans le monde à cause de câbles d'airbag et de supports de colonne de direction défectueux. Mais ce mercredi, le constructeur a fait une nouvelle annonce de rappel de voitures concernant 2,27 millions de véhicules. Une nouvelle fois à cause d'un problème d'airbag. 

Selon BFMTV, un porte-parole du groupe a expliqué que le gonfleur de l'airbag d'une vingtaine de modèles pouvait être défectueux et, dans le pire des cas, brûler. Quelque 650 000 véhicules sont concernés au Japon et 1,62 million à l'étranger. Des citadines Yaris, divers modèles de berlines Corolla, des monospaces Noah et des berlines familiales Avensis figurent parmi les modèles rappelés. "Un client au Japon s'est plaint que les sièges de sa voiture avaient en partie brûlé à cause de ce défaut, mais il n'y a eu aucun accident grave", a souligné le porte-parole.

Un nouveau coup dur donc pour la marque japonaise. En effet, sur le dernier trimestre, Toyota a rappelé plus de neuf millions le nombre de véhicules. En plus de 6,39 millions de voitures rappelées au garage en avril, fin mai le constructeur en avait rappelé 520 000 supplémentaires, notamment en Amérique du Nord, pour divers soucis dont un problème de fixation de la roue de secours.

Il faut dire que le constructeur ne prend plus aucun risque. En mars, Toyota a payé plus d'un milliard de dollars d'amende aux Etats-Unis pour ne pas avoir réagi plus tôt à des problèmes sur leurs véhicules. Désormais, le constructeur applique systématiquement le principe de précaution en pratique le rappel massif.

lu sur BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !