Tempête Ulla : quatre départements toujours en vigilance orange | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Finance
Tempête Ulla : quatre départements toujours en vigilance orange
©

Ulla-la !

Tempête Ulla : quatre départements toujours en vigilance orange

Le Finistère, le Morbihan, la Loire-Atlantique et l'Ille-et-Vilaine risquent toujours des inondations, alors que 90.000 foyers sont encore privés d'électricités.

L'Ouest de la France se réveille groggy après le passage de la tempête Ulla, cette nuit. Le vent a soufflé jusqu'à 185 km/h hier à Crozon et les rafales ont dépassé 110 voire 130 km/h à Quimper, Brest ou Morlaix. De nombreuses routes, des ponts et des voies de chemin de fer ont subi ces chutes d'arbres en série tandis que le transport maritime et aérien s'arrêtait d'un coup. La SNCF estimait tard hier soir à 2.000 le nombre de personnes bloquées dans les gares de Rennes, Guingamp et Saint-Brieuc. Le trafic est toujours interrompu entre Brest et Rennes, mais a été rétabli entre Rennes et Saint-Brieuc.

Côté électricité, 90.000 foyers sont toujours dans le noir ce matin ; ils étaient 120.000 au plus fort de la tempête. Il faudra sans doute attendre la fin du weekend pour un retour complet à la normale, prévient Bernard Laurans, directeur d'ERDF Bretagne, interrogé par France Info.

Si les rafales ne dépasseront plus les 80 km/heure près du littoral dans l'après-midi et que les nuages devraient simplement donner quelques averses, Météo France reste vigilante. Le Finistère, le Morbihan, la Loire-Atlantique et l'Ille-et-Vilaine restent en alerte orange pour les risques d'inondations et le littoral est maintenu en alerte vague-submersion. 

Lu sur Le Télégramme

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !