Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France

Congrès de l'UOIF

Tariq Ramadan s'en prend à la politique du gouvernement

Vedette du congrès de l'Union des organisations islamiques de France, Ramadan a répliqué après les attaques de Claude Guéant et d'Alain Juppé.

Pointé du doigt ces derniers jours par Claude Guéant et Alain Juppé à cause de ses "positions (...) contraires à l'esprit républicain", Tariq Ramadan a profité de sa tribune pour répliquer en critiquant vivement la politique du gouvernement, samedi.

Invité du congrès annuel de l'Organisation des organisations islamiques de France (UOIF) au Bourget, qui a rassemblé 41 000 personnes selon la police, l'intellectuel musulman a dénoncé la "surenchère" du gouvernement à son encontre.

Tariq Ramadan a pointé du doigt l'absence de résultats de la politique des banlieues, entre 2005 et 2012. Il a également qualifié les récentes interpellations d'islamistes radicaux de "diversions [...] alors que la France est dans une situation économique pas très loin de celle de l'Espagne".

Critiquant la politique migratoire de la France et "des autres pays européens", Ramadan a déclaré : "Les immigrés qui viennent ici ont des droits ! [...] la dignité humaine passe par la reconnaissance d'un statut". Il a appelé le gouvernement à "unir la France" plutôt que de "la diviser".

Le ministre de l'Intérieur Claude Guéant avait exprimé ses réticences à l'égard de la présence de Tariq Ramadan à ce congrès après que celui-ci eut défendu un « un moratoire sur la lapidation des femmes ».

Lu sur LeMonde.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !