Stromae, grand gagnant des Victoires de la Musique | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
L'interprète de Formidable et Papaoutai a remporté trois Victoires.
L'interprète de Formidable et Papaoutai a remporté trois Victoires.
©

Le Paradis

Stromae, grand gagnant des Victoires de la Musique

Le chanteur belge a remporté trois récompenses. Le trophée de la chanson de l'année a été remis à Johnny Hallyday.

Parti largement favori dans ces 29 Victoires de la Musique, Stromae n'a pas réalisé le grand chelem, mais est tout de même reparti avec trois récompenses sur quatre nominations : artiste interprète masculin, album de chansons (pour Racine carrée) et meilleur clip (pour Formidable). Nommé dans la catégorie chanson originale pour Formidable, il s'est incliné face à Johnny Hallyday et le titre 20 ans, écrit par Miossec. Une décision qui n'a pas manqué de déclencher les sifflets du public invité à cette soirée présentée par Virginie Guilhaume et diffusée en direct sur France 2.

Chez les femme, c'est Vanessa Paradis qui a été sacrée artiste interprète féminine de l'année pour son album Love Songs, produit et réalisé par Benjamin Biolay. La chanteuse est la personnalité la plus primée de cette catégorie dans l'histoire des Victoires : elle l'a remportée à trois reprises depuis 1990.

Le groupe Phoenix a gagné le prix de l'album rock pour Bankrupt et 1995 celui de l'album de musiques urbaines. Le prix du meilleur album de musique électronique a été decerné à Kavinsky, pour Outrun, et celui de l'album révélation à La Femme pour Psycho Tropical Berlin. M (meilleure tournée), Woodkid (révélation scène) et Shaka Ponk (DVD musical) figurent également au palmarès de cette édition 2014 au cours de laquelle un hommage a été rendu à Salvatore Adamo.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !