Samsung retire son dernier smartphone de la vente, en raison des risques d'explosion | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Samsung retire son dernier smartphone de la vente, en raison des risques d'explosion
©Reuters

Fiasco

Samsung retire son dernier smartphone de la vente, en raison des risques d'explosion

La marque sud-coréenne a lourdement chuté à la bourse après une gestion de crise virant au fiasco.

Mise à jour 11h30 : Samsung a annoncé l'arrêt de la production de son smartphone. "Nous avons récemment réajusté les volumes de production pour permettre une enquête exhaustive et un contrôle de qualité, mais en faisant de la sécurité du consommateur notre préoccupation numéro un, nous sommes parvenus à la décision finale d'arrêter la production du Galaxy Note 7."

Samsung traverse probablement la pire période de son existence. La faute à son Galaxy Note 7 et sa tendance lourde à l'explosion. Un mois après le lancement du principal concurrent de l'IPhone 7, la marque sud-coréenne a dû se faire à l'évidence : son gadget représente un risque. Pire, les modèles distribués en remplacement des premiers s'avèrent tout aussi dangereux, poussant Samsung à retirer son produit de la vente et à recommander aux utilisateurs de ne plus l'utiliser. "La sécurité des consommateurs est notre priorité, Samsung demande donc à tous les opérateurs et détaillants de cesser de vendre et d'échanger le Galaxy Note 7 tant que l'enquête se déroule", affirme le groupe dans un communiqué.

L'erreur de conception, peut-être due à la précipitation de Samsung pour rattraper Apple sur le marché, va coûter très cher. Interrogée par l'AFP, Linda Sui, spécialiste de la téléphonie mobile au sein de Strategy Analytics, évoque une perte totale de "10 milliards  de dollars." Non loin de la fermeture de la bourse, Samsung avait dévissé de 7%, une chute vertigineuse pour un tel groupe.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !