Rumeur de liaison entre Julie Gayet et François Hollande : l’image du chef de l’Etat n'est pas écornée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
L'image de François Hollande ne sera pas écornée
L'image de François Hollande ne sera pas écornée
©Reuters

Rien ne change

Rumeur de liaison entre Julie Gayet et François Hollande : l’image du chef de l’Etat n'est pas écornée

Selon un sondage Ifop pour le Journal du dimanche, pour 84% des personnes interrogées l’opinion qu’elles ont du président n’a pas changé après les révélations de Closer.

Les révélations d’une supposée relation entre Julie Gayet et François Hollande sont largement commentées. Ainsi, d’une manière générale, les éditorialistes estiment que cette rumeur est "catastrophique" et "dérangeante" et qu’elle arrive "au plus mauvais moment" pour le chef de l'Etat. En revanche, les Français ne semblent pas y accorder plus d’importance que cela. En effet, selon un sondage Ifop pour le Journal du dimanche, la médiatisation autour de la liaison supposée entre le président de la République et la comédienne n'a eu aucun impact sur l'image du chef de l'Etat. Plus précisément, pour 84% des personnes interrogées dans cette enquête, l'opinion qu'elles ont de François Hollande n'a pas changé après les "révélations" du magazine people Closer.

Concrètement, seulement 13% des Français pensent que son image a été écornée et 3% estiment que cette histoire lui est favorable. De plus, plus des trois quarts (77%) des Français estiment qu'il s'agit d'une "affaire privée qui ne concerne que François Hollande", contre 23% qui jugent qu'il s'agit d'une "affaire publique, la vie privée du président concern(ant) tous les Français". Pour rappel, en octobre 2007, au moment de l’annonce de sa séparation avec son épouse Cécilia, l’Ifop avait mesuré l’opinion des Français pour le JDD. A l’époque, 89% estimaient que le Président avait droit à une vie privée. Quoi qu’il en soit, relation avec Julie Gayet ou non, la cote de popularité de François Hollande demeure à des niveaux très bas, selon les baromètres régulièrement publiés. 

Sondage réalisé par téléphone les 10 et 11 janvier auprès d'un échantillon de 1.025 personnes représentatives de la population française, selon la méthode des quotas.

Lu sur le JDD

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !