Royaume-Uni : l'impôt sur les sociétés va descendre à 17% d'ici 2020 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
La croissance britannique a ainsi été revue à la baisse pour 2016, à 2% au lieu de 2,4 %.
La croissance britannique a ainsi été revue à la baisse pour 2016, à 2% au lieu de 2,4 %.
©Reuters

Adaptation

Royaume-Uni : l'impôt sur les sociétés va descendre à 17% d'ici 2020

Lors d'un discours de présentation du budget de l'Etat britannique à la Chambre des communes, le conservateur George Osborne a annoncé une baisse de la prévision de croissance pour 2016.

Le chancelier de l’Echiquier britannique George Osborne présentait ce mercredi son budget annuel devant la Chambre des communes, dans un contexte de ralentissement de la croissance mondiale. 

"Les marchés financiers sont turbulents. La croissance de la productivité de l’Occident est trop faible. Les perspectives pour l’économie mondiale sont médiocres. Cela donne un cocktail de risques dangereux", a déclaré le ministre britannique des finances. 

La croissance britannique a ainsi été revue à la baisse pour 2016, à 2% au lieu de 2,4 %, soit toujours "la meilleure croissance des grands pays développés", rappelle le ministre qui espère obtenir un surplus budgétaire pour l’année 2019-2020 (le déficit pour 2016-2017 doit être de 2,9 %). 

Parmi les nombreux changements annoncés, figure donc la baisse de l’impôt sur les sociétés (IS), dont le taux était de 28% quand George Osborne est arrivé à son poste, avant de descendre à 20 %. Ce taux devra désormais passer à 17 % d’ici 2020 pour se rapprocher de celui de l'Irlande (12%).

>>>> À lire aussi : Pourquoi le Royaume-Uni a intérêt à quitter l'Union européenne

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !