Roland Garros : l'invincible Nadal remporte son neuvième trophée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
Roland Garros : l'invincible Nadal remporte son neuvième trophée
©

Vamos !

Roland Garros : l'invincible Nadal remporte son neuvième trophée

L'Espagnol a battu en finale ce dimanche son meilleur ennemi, le Serbe Novak Djokovic (3-6, 7-5, 6-2, 6-4).


Sur terre, Rafael Nadal est injouable. Le constat est simple, clair, net, précis. A Roland Garros, il est même imbattable. En dix participations sur le tournoi parisien, l'Espagnol n'a perdu qu'un match (contre Robin Soderling, et encore il était blessé). Autant dire que lorsque son adversaire rentre sur le court, la confiance est plutôt du côté du Taureau de Manacor. Et même quand on s'appelle Novak Djokovic. En effet, ce dimanche, le Serbe a une nouvelle fois perdu en finale du tournoi du Grand Chelem de Paris. Au terme d'un combat physique époustouflant (sous une chaleur ébouriffante), Rafa a gagné son neuvième Roland Garros (le cinquième d'affilée, une première à Paris) en quatre sets  3-6, 7-5, 6-2, 6-4.

Nadal restait sur quatre défaites de suite face au Djoker ? Pas de problème. Djokovic l'avait battu sur terre battue à Rome ? Aucune conséquence. A Paris, Nadal est un ogre et il ne laisse aucune miette à ses adversaires. Preuve de sa supériorité ce dimanche, le match s'est conclu sur une double faute de Nole. Le Taureau de Manacor peut laisser éclater sa joie : le roi conserve sa couronne.

Après avoir échoué en finale de l'Open d'Australie, vaincu par une douleur au dos, le Majorquin égale l'Américain Pete Sampras, en décrochant son 14e titre du Grand Chelem. A 28 ans, il se rapproche à grands pas du record (17) du Suisse Roger Federer. Pour entre encore un peu plus dans la légende...

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !