Les pilotes trompés par l'affichage de la vitesse | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Les pilotes trompés
par l'affichage de la vitesse
©

Rio-Paris

Les pilotes trompés par l'affichage de la vitesse

La note d'information du BEA confirme que l'équipage a vu deux vitesses contradictoires s'afficher. La chute de l'avion a duré 3 minutes 30.

Le Bureau d'Enquêtes et d'Analyses publie une note d'information sur les circonstances du crash du vol Rio-Paris en espérant que celle-ci puisse combler les informations parcellaires qui circulent jusqu'à présent.

Selon les experts, le commandant de bord avait effectivement laissé les deux co-pilotes dans le cockpit quelques minutes avant les premiers incidents. Il était parti se reposer en avertissant l'équipage que l'avion allait traverser une zone de turbulences "où ça devrait bouger un peu plus que maintenant, il faudrait vous méfier là".

Après le désengagement du pilotage automatique, deux vitesses différentes s'affichaient sur les instruments de contrôle. L'avion est monté jusqu'à 38 000 pieds, puis a inexorablement décroché malgré les efforts des pilotes (le commandant de bord a réintégré son poste 1 minutes 30 après l'avoir quitté). La chute de l'appareil a duré 3 minutes et 30 secondes.

Le BEA souligne par ailleurs que "la composition de l'équipage était conforme aux procédures de l'exploitant".

Lu sur La Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !