Repas de substitution : le moine bouddhiste Matthieu Ricard propose un repas végétarien à la cantine | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Des légumes et rien que des légumes
Des légumes et rien que des légumes
©Reuters

Un peu de verdure

Repas de substitution : le moine bouddhiste Matthieu Ricard propose un repas végétarien à la cantine

L'existence de repas "confessionnels" dans les cantines suscite le débat depuis leur interdiction par le maire UMP de Chalon-sur-Saône pour les écoles de sa commune.

Dans une tribune du Monde, publiée ce vendredi, le célèbre moine bouddhiste et écrivain Matthieu Ricard propose, avec d'autres personnalités dont certaines sont végétariennes (Aymeric Caron, Franz-Olivier Giesbert…), un repas "alternatif" dans les cantines scolaires. "Plutôt que d’utiliser le porc ou la laïcité pour attiser la haine confessionnelle et diviser les Français, nous proposons l’instauration dans les cantines scolaires d’une alternative végétarienne à tous les repas" explique le texte.

"Loin d’être dogmatique, notre proposition est avant tout pragmatique : le repas végétarien convient au plus grand nombre – musulmans, juifs, chrétiens, athées ou autres," poursuit la tribune, soulignant qu'il était même possible d'envisager un régime végétalien, c’est-à-dire sans lait et sans œufs.

"Laisser le choix aux enfants est tout ce que nous demandons : ne pas les empêcher de manger de la viande s’ils le souhaitent, mais leur permettre de ne pas le faire" affirment les auteurs qui considèrent cette proposition, non seulement conforme à la laïcité mais aussi aux besoins nutritionnels des écoliers. "Il s’agirait d’une avancée citoyenne majeure et d’un geste fort en faveur de l’environnement et de ce  vivre ensemble que tant invoquent sans rien faire pour le promouvoir" promet la tribune.

L'UMP est largement divisée sur cette question. Nicolas Sarkozy soutient l'interdiction des repas de substitution, contrairement à Alain Juppé ou encore François Fillon. Plus tôt dans la semaine, François Bayrou expliquait à BFMTV réfléchir à proposer rapidement un repas végétarien dans toutes les écoles de Pau. 

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !