Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie

Insincérités

Renaud Muselier porte plainte contre le dernier budget de François Hollande

Le président de la région PACA va déposer plainte lundi pour "faux et usage de faux en écriture publique".

L'initiative risque de faire des remous. Le président Les Républicains de la région PACA, Renaud Muselier, va porter plainte ce lundi contre le dernier budget du quinquennat de François Hollande, qui constitue "une fraude" selon lui, a-t-il annoncé ce dimanche dans le Journal du Dimanche.

La demande de poursuites, que l'AFP a aussi pu consulter, se fonde principalement sur l’audit rendu au mois de juin par la Cour des comptes, qui montre que "la prévision de recettes [de la dernière loi de finances] apparaît surestimée et les dépenses manifestement sous-évaluées".

Renaud Muselier explique que "l'analyse à laquelle a procédé la Cour a révélé que des biais de construction importants ont affecté la sincérité de la loi de finances et du Programme de stabilité d'avril 2017. Cette pratique a été mise en oeuvre au détriment des intérêts de la France. Elle donne l'image d'un pays peu rigoureux, méprisant les engagements budgétaires pris auprès de ses partenaires européens, et accroit le déficit du pays."

"Avant, il y avait des fautes de mauvaise gestion dans la construction du budget, argumente Renaud Muselier. Avec le budget 2017, c’est une fraude. Ils savaient et ont sciemment présenté de faux comptes."

La plainte sera déposée contre X mais son texte cite nommément François Hollande, son Premier ministre Manuel Valls, l’ancien ministre de l’économie Michel Sapin et l’ex-secrétaire d’Etat au budget Christian Eckert. 

Renaud Muselier précise que si le parquet classer sa plainte sans suite, il en déposera une autre avec constitution de partie civile, qui entraînera automatiquement la désignation d'un juge d'instruction.

Lu dans Le JDD
Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.