Réformes fiscales : les 5 millions de Français qui verront leur pouvoir d'achat baisser | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Finance
Réformes fiscales : les 5 millions de Français qui verront leur pouvoir d'achat baisser
©Pixabay

Soupe à la grimace

Réformes fiscales : les 5 millions de Français qui verront leur pouvoir d'achat baisser

Non, les réformes prévues par le gouvernement ne bénéficieront pas "à tous les Français sans exception". Loin de là.

Les réformes prévues dans le cadre du projet de loi de finances "bénéficieront à tous les Français sans exception", avait promis Bruno Le Maire, en présentant les principales mesures fiscales et budgétaires prévues par le gouvernement, il y a trois semaines. Finalement, ce ne sera pas si simple : près de 5 millions de Français vont voir leur niveau de vie baisser, a calculé le Figaro.

Ce recul "concernera précisément, selon une annexe de la loi de finances, le neuvième décile de la population", indique le journal. Pour rappel, le concept de décile est utilisé par les statisticiens pour découper la population française en tranches égales de 10 %, chaque groupe comprenant donc 2,8 millions de ménages.

Pour être dans le neuvième décile, il faut, selon les statistiques de l'Insee, des revenus net des impôts directs entre 49.350 et 63.210 euros annuels tous types de ménages confondus, entre 27.000 et 34.000 euros par an pour un célibataire, ou entre 67.000 et 86.000 euros par an pour une famille d'un couple avec deux enfants.

En plus de ces 2,8 millions de personnes qui seront trop aisés pour bénéficier de la suppression de la taxe d'habitation, il faut rajoute les membres du dernier décile, qui dans leur grande majorité ne sont pas assez riches pour être concernés par la transformation de l'ISF, qui était payé en 2017 par 350.000 foyers, en impôt sur la fortune immobilière (IFI).

Si ces cinq millions de personnes seront bien concernées, comme tout les Français, par la suppression des cotisations salariales, ce coup de pouce sera en moyenne pour le 9e décile annulé par les hausses de taxes l'énergie et le tabac.

Lu dans Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !