Une province canadienne espère recruter parmi les chômeurs d’Irlande | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Une province canadienne espère recruter parmi les chômeurs d’Irlande
©

Pont d'or

Une province canadienne espère recruter parmi les chômeurs d’Irlande

Une délégation d'employeurs partira faire son marché début mars.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Une province canadienne, la Saskatchewan, souffre d’une pénurie de travailleurs qualifiés. Elle caresse l'espoir de bénéficier du nombre important de chômeurs talentueux en Irlande. Une délégation de recruteurs va donc se rendre dans la verte Erin pour faire leur marché.

Les 27 employeurs espèrent pourvoir plus de 275 offres d’emplois pendant leur séjour début mars. Ils seront accompagnés de Brad Wall, le Premier ministre de la province, et de Rob Norris, le ministre de l’Enseignement supérieur, de l’Emploi et de l’Immigration. Parmi ces emplois, une centaine concernera le secteur de la construction.

Située en plein cœur du Canada, la Saskatchewan est la province la plus dynamique du pays, avec une forte croissance. A peine 1,2% de sa population reçoit des allocations chômage. Pour pallier la pénurie de main d’œuvre, entre 75 000 et 90 000 travailleurs qualifiés seront nécessaires dans les domaines de la technologie de pointe, de la construction, l’exploration minière, l’agriculture et le pétrole.

L’immigration et l’obtention de la résidence permanente pour les Irlandais volontaires sera facilitée par le programme "Saskatchewan Immigrant Nominee". Ces programmes sont de plus en plus fréquents dans les pays comme le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, qui manquent de main d’œuvre.

Lu sur Business Insider

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !