Pour la première fois depuis les années 1970, la France n'est plus le premier partenaire économique de l'Allemagne | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Pour la première fois depuis les années 1970, la France n'est plus le premier partenaire économique de l'Allemagne
©Reuters

Das Ende

Pour la première fois depuis les années 1970, la France n'est plus le premier partenaire économique de l'Allemagne

En 2015, les États-Unis ont échangé avec l'Allemagne pour 173 milliards d'euros de biens et détrônent donc la France.

La fin d’une époque ? Selon des chiffres de l’Office fédéral des statistiques allemand Destatis, en 2015, les Etats-Unis sont devenus le principal partenaire commercial de l'Allemagne, au détriment de la France. Cette situation est une première depuis le milieu des années 1970. En effet, depuis des décennies, en plus d’être le couple fondateur de l’Union européenne, les deux pays étaient également un couple de commerçants.

"En 2015, des biens d’une valeur de 173,2 milliards d’euros ont été échangés entre l’Allemagne et les Etats-Unis (exportations et importations)", ce qui fait du pays "le partenaire commercial le plus important de l’Allemagne", précise Destatis. La France et les Pays-Bas suivent avec 170,1 milliards d’euros et 167,6 milliards d’euros.

Principales raisons : un euro faible, qui stimule les exportations hors de la zone euro, et les effets d’une crise économique qui peine à se dissiper en France. C’est donc vers les Etats-Unis que l’Allemagne a le plus exporté en 2015. La France passe au second rang. Et c’est d’un autre géant, que l’Allemagne a le plus importé, la Chine. La France arrivant en troisième position, derrière les Pays-Bas. 

L’Allemagne reste cependant le premier client de la France avec plus de 71 milliards de biens achetés (soit 16% des exportations de la France en 2015) et son principal fournisseur avec plus de 87 milliards d'euros de biens vendus (soit 17,1% des importations de la France en 2015.

Lu sur L'Express

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !