Politique économique et fiscale : 55% des Français estiment que le gouvernement ne sait pas où il va | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
55% des Français s'interrogent sur la politique économique et fiscale du gouvernement et estiment que ce dernier "ne sait pas où il va".
55% des Français s'interrogent sur la politique économique et fiscale du gouvernement et estiment que ce dernier "ne sait pas où il va".
©Reuters

Iceberg droit devant

Politique économique et fiscale : 55% des Français estiment que le gouvernement ne sait pas où il va

Selon un sondage CSA/Les Echos publié ce jeudi, plus de la moitié des Français s'interrogent sur la politique économique et fiscale du gouvernement et estiment que ce dernier "ne sait pas où il va".

En matière de politique économique et fiscale, le gouvernement "ne sait pas où il va". Voilà ce que pensent 55% des Français selon un sondage CSA pour les Echos publié ce jeudi. "Un avis, bien évidemment, plus largement répandu chez les sympathisants de droite (71%) que chez ceux de gauche (37%)", note Les Echos. Inversement, les Français sont 35% dans leur ensemble à penser que le gouvernement "sait où il va mais ne veut pas le dire".

Les sympathisants socialistes sont quatre sur dix (39%) à penser que le "gouvernement ne sait pas où il va" et la même proportion (41%) qu'il "sait où il va mais ne veut pas le dire". "Chez certains sympathisants de gauche, il y a la recherche d'une excuse pour le gouvernement ; chez d'autres, et notamment à l'extrême gauche, c'est l'idée qu'il y a un agenda caché, que l'exécutif n'ose pas assumer sa politique qui ne serait pas vraiment de gauche", analyse Jérôme Sainte-Marie, directeur général adjoint de l'institut CSA, interrogé par Les Echos.

Sondage réalisé par téléphone les 5 et 6 mars auprès d'un échantillon de 1 000 personnes âgées de 18 ans et plus représentatif de la population française, constitué d'après la méthode des quotas.

Lu sur Les Echos.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !