Petroplus vend la raffinerie de Petit-Couronne | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Petroplus vend la raffinerie de Petit-Couronne
©

Dénouement ?

Petroplus vend la raffinerie de Petit-Couronne

Le raffineur avait enregistré 415 millions de dollars de pertes pour les neufs premiers mois de 2011.

[Mise à jour le 20 janvier à 10h47]

Petroplus a annoncé ce vendredi qu'il mettait en vente sa raffinerie de Petit-Couronne, près de Rouen, en Seine-Maritime. Le raffineur suisse envisage également la vente de celles d'Anvers (Belgique) et de Cressier (Suisse). Début janvier, Petroplus, qui a perdu 415 millions de dollars au cours des neuf premiers mois de 2011, avait annoncé la mise à l'arrêt de ces trois raffineries.

Le gouvernement français demandait jusque-là au groupe de trouver un repreneur pour le site, qui emploie 550 personnes.

Invité de la matinale de RTL, le ministre de l'Industrie, Eric Besson, a rapidement réagi à cette annonce. L'Etat "se préparait à toutes les options, y compris à celle-ci", a-t-il expliqué et a déjà pris contact avec de potentiels repreneurs. Il a annoncé qu'il rencontrerait Jean-Paul Vettier, le PDG de Petroplus, dans l'après-midi pour lui demander "de favoriser la reprise" par une autre entreprise dans le même secteur d'activité.

"Ceux qui croyaient encore à Petroplus se sentent complètement lâchés. Pour ceux qui comme moi n'y croyaient plus, c'est plutôt une bonne nouvelle, car cela nous laisse les mains libres pour trouver un repreneur", a déclaré Nicolas Vincent, porte-parole de l'intersyndicale des salariés de Petroplus. "La priorité est d'avoir le plus rapidement possible un rendez-vous avec Eric Besson pour trouver un repreneur". 

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !