L'OTAN s'excuse pour avoir profané des corans | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
L'OTAN s'excuse pour avoir profané des corans
©

Colère

L'OTAN s'excuse pour avoir profané des corans

Des milliers d'Afghans manifestent violemment leur colère devant la base de Bagram.

Au moins 2 000 Afghans manifestent violemment devant la plus grande base militaire américaine d'Afghanistan, à Bagram, près de Kaboul, accusant les troupes étrangères d'avoir brûlé des exemplaires du Coran. Ils ont lancé des cocktails molotov et mis le feu au portail.

Le commandant en chef de la force internationale de l'Otan (Isaf), le général américain John Allen, a présenté ses "excuses" au "noble peuple d'Afghanistan" après des "informations" indiquant que "des soldats de la base de Bagram se sont débarrassés de manière inconvenante dans la nuit d'un nombre important de documents islamiques, dont des Corans".

Il a ordonné une enquête. "Nous avons eu connaissance de ces actes, nous sommes intervenus immédiatement et nous les avons stoppés. Les documents récupérés seront immédiatement pris en charge par les autorités religieuses compétentes", a poursuivi le général Allen.

Les profanations du livre saint de l'islam par des soldats étrangers, qui surviennent périodiquement en Afghanistan, déclenchent systématiquement des manifestations violentes.

Lu sur Libération

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !