Oscar Pistorius : la préméditation pas retenue contre le sprinteur | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Oscar Pistorius : la préméditation pas retenue contre le sprinteur
©

Fin de piste

Oscar Pistorius : la préméditation pas retenue contre le sprinteur

Le procès du coureur sud-africain accusé du meurtre sa compagne devrait se tenir en mars 2014.

L'athlète sud-africain Oscar Pistorius, accusé du meurtre de sa petite amie le 14 février dernier, était de retour devant la justice ce lundi 19 août pour se voir notifier les charges retenues contre lui et la date de son procès.

Le meurtre avec préméditation n'a finalement pas été retenu contre le sprinteur amputé des deux jambes. Celui-ci reste toutefois accusé de meurtre "avec intention de tuer une personne", ainsi que de détention illégale de munitions.

Le procès du "Blade runner" se tiendra du 3 au 20 mars 2014 devant la Haute cour de Pretoria. 107 personnes sont déjà appelées à témoigner.

Libéré sous caution une semaine après le meurtre, Oscar Pistorius affirme toujours avoir tué par erreur sa compagne, la top-modèle Reeva Steenkamp, la prenant pour un cambrioleur. Atteinte de plusieurs coups de feu au domicile du couple le jour de la Saint-Valentin, celle-ci aurait eu 30 ans aujourd'hui. Le parquet soutient de son côté la thèse d'un homicide faisant suite à une dispute.

Présente à l'audience, la journaliste sud-africaine Mandy Wiener a partagé sur Twitter une photo de l'acte d'accusation.

 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !