Nicolas Sarkozy : "c’est celui que les militants attendent" estime Rachida Dati | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Rachida Dati pense que Nicolas Sarkozy devrait moins parler de sa vie privée
Rachida Dati pense que Nicolas Sarkozy devrait moins parler de sa vie privée
©REUTERS/Sebastien Nogier

A ses côtés

Nicolas Sarkozy : "c’est celui que les militants attendent" estime Rachida Dati

Dans une interview donnée au Parisien ce lundi matin, l'eurodéputée juge aussi que l'ancien président devra "écouter et rassembler" en 2017.

Après avoir été une "Sarko-convaincue" Rachida Dati avait pris ses distances avec l'ancien président de la République. Pour elle, l'ex-chef de l'Etat avait commis des erreurs et notamment une sur la composition de son entourage durant la campagne 2012. Ainsi, mi-septembre, l'eurodéputée conditionnait son soutien. Dans une tribune publiée dans le Figaro intitulée "Nicolas Sarkozy : oui, mais….", l'ancienne ministre préconisait à Nicolas Sarkozy de "renouveler" son équipe "avec des élus locaux, méritants, ancrés dans le quotidien des Français, plutôt que de s’appuyer sur des professionnels de la politique, aux investitures reçues en héritage, par cooptation, ou parce qu’ils appartiennent aux bons réseaux".

Depuis, Rachida Dati a semble-t-il reçu des garanties, si bien qu'elle est redevenue l'une des plus grandes supportrices de Nicolas Sarkozy. Dans une interview donnée au Parisien, ce lundi matin, ele estime que "pour les militants, il a réussi son retour. Ils attendent depuis longtemps un chef à l’UMP, après la guerre Copé-Fillon" ajoute-t-elle. Puis elle dresse la liste des priorités que le candidat à la présidence de l'UMP devra prendre en compte. "Rétablir l’autorité, revaloriser notre identité, refonder l’école en rétablissant le mérite, faire cesser l’explosion de l’immigration illégale qui mobilise de plus en plus nos forces de l’ordre, qui sont débordées. Et c’est la sécurité des Français qui est fragilisée ! Voilà les attentes profondes des Français, croyez-moi !" explique la maire du VIIe arrondissement de Paris.

Lui conseillant au passage de ne "plus parler de lui ou de sa vie personnelle", elle lui réaffirme aussi son soutien car "c’est celui que les militants attendent". Mais pour 2017, "il devra écouter et rassembler" selon elle. Même si Rachida Dati "persiste à croire qu’il est le meilleur d’entre nous" comme elle le disait en septembre, l'eurodéputé juge que la partie est encore loin d'être gagnée pour Nicolas Sarkozy. Si les "Sarkozystes canal historique" le disent...

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !