Monsanto : le Conseil d'Etat annule l’interdiction du maïs génétiquement modifié MON810 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Monsanto : le Conseil d'Etat annule l’interdiction du maïs génétiquement modifié MON810
©Reuters

Revers

Monsanto : le Conseil d'Etat annule l’interdiction du maïs génétiquement modifié MON810

En 2014, le gouvernement avait décidé son interdiction, décision contestée par les agriculteurs.

Monsanto 3, gouvernement 0. Le Conseil d'Etat a décidé d'annuler l'interdiction du maïs génétiquement modifié MON810, créé par la firme américaine Monsanto et autorisé par la Commission européenne, le 22 avril 1998. Selon la plus haute juridiction administrative, les raisons évoquées par le ministère de l'agriculture pour interdire ce maïs OGM, en 2014, ne sont pas suffisantes et n'apportent pas d'éléments nouveaux, par rapport à deux décisions précédentes, déjà annulées par le Conseil d'Etat. Les juges estiment ainsi que les études européennes ne permettent pas de dire que le maïs MON810 "est plus risqué pour l’environnement que le maïs conventionnel."

Le MON810 est actuellement l'unique OGM autorisé en Europe et largement utilisé en Espagne et au Portugal. De son côté, la France a imposé un moratoire en 2009. Le ministère de l'Agrciulture avait décidé son interdiction en 2014 mais les producteurs de maïs avaient déposé un recours contre cette décision.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !