Elle veut garder "mimine", son sanglier | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Elle veut garder "mimine", son sanglier
©

Cochon de compagnie

Elle veut garder "mimine", son sanglier

Après 11 ans de vie commune, Mimine doit quitter le foyer. Le Sanglier malgré son enclos doit retrouver sa liberté et sa maitresse s'acquitter d'une amende.

"Ce sanglier, je l'ai élevé. J'y suis attaché" Ce sont les mots d'Evelyne Cornu qui ajoute avec nostalgie : « Comme pour les bébés, je l'ai fait téter au biberon. Il ne reconnaissait que moi. J'étais comme sa mère ». 11 ans qu'Evelyne et Mimine dorment dans la même maison. Enfin pas tout à fait. Mimine dort dans son enclos d'une centaine de mètre carré. En effet, après un an dans le jardin d'Evelyne, Mimine arrivée à sa taille adulte « labourait tout dans le jardin ». Un enclos a donc été construit pour elle.

S'il y a de l'amour entre la femme et le cochon sauvage, il y a, au milieu de tout ça, la justice. Elle réclame 200 euros d'amende justement car l'animal est sauvage et que c'est illégal d'en garder un chez soi.

Une histoire similaire, avec un renard, étant arrivé à des personnes de la région, Evelyne les a contacté et ensemble ils envisagent de créer une association afin de se faire entendre.

Lu sur Sud Ouest

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !