Marisol Touraine : "le tiers payant sera maintenu dans la loi" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Les médecins sont toujours en grève contre la généralisation du tiers payant
Les médecins sont toujours en grève contre la généralisation du tiers payant
©wikipédia

Déterminée

Marisol Touraine : "le tiers payant sera maintenu dans la loi"

La ministre de la Santé était l'invitée de BFMTV et RMC ce mardi matin. Malgré la grève des médecins, elle a expliqué qu'elle ne céderai pas sur ce sujet.

Grève des médecins, tiers payant, Sécurité sociale... Marisol Touraine a évoqué de nombreux sujets ce mardi matin sur BFMTV. La ministre de la Santé a surtout défendu son projet de loi et affirmé qu'elle ne reculerait pas malgré la mobilisation des médecins généralistes. "Le tiers payant est une avancée pour les patients, et j'y suis attachée. C'est un élément fondamental de la loi sur la Santé, et il sera maintenu dans la loi" a de nouveau répété la ministre qui annonce tout de même pour les médecins la mise en place d'"un système le plus simple possible".

"Je veux que la médecine générale, de proximité, soit renforcée par rapport au système hospitalier. En France, on a trop souvent un réflexe hôpital. (...) Je vais recevoir les syndicats de médecins aujourd'hui mardi et mercredi. Ensemble, nous avons fait des progrès considérables sur d'autres aspects de la loi" a-t-elle encore indiqué.

Défendant encore le tiers-payant, Marisol Touraine a expliqué que les médecins "sont rémunérés pour transmettre les soins par la carte vitale". Appelant à la "responsabilité de chacun", elle ne souhaite pas de sanction pour les médecins en grève. Quant à une rémunération des médecins, elle n'y est pas vraiment favorable estimant que "cette rémunération a déjà augmenté de 10% en deux ans et demi". Enfin concernant la vaccination qui pourrait être faite par les pharmaciens, Marisol Touraine souhaite "ouvrir des portes vers la vaccination mais bien sûr, le médecin reste le pivot central de ce système".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !