Marche des fiertés : un drapeau LGBT déchiré sur l'Assemblée nationale | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Marche des fiertés : un drapeau LGBT déchiré sur l'Assemblée nationale
©PIERRE ANDRIEU / AFP

Incident

Marche des fiertés : un drapeau LGBT déchiré sur l'Assemblée nationale

Un drapeau arc-en-ciel installé sur le site de l'Assemblée nationale a été dégradé par un militant anti-LGBT. La marche des fiertés se déroule ce samedi 30 juin dans les rues de la capitale.

Un drapeau installé sur le site de l'Assemblée nationale à l'occasion de la Marche des fiertés Lesbiennes, Gaies, Bi, Trans et Intersexes (LGBT) a été déchiré en fin de soirée, ce vendredi.

Selon des informations de la présidence de l'Assemblée nationale communiquées ce samedi, l'auteur de cet incident a pu être interpellé rapidement. La garde républicaine a procédé à son interpellation. Ils ont surpris l'individu alors qu'ils assuraient la sécurité du Palais Bourbon. L'homme en question se serait revendiqué comme un "militant d'extrême droite et anti-LGBT".

Suite à cet incident et cette dégradation, une plainte va être déposée, à la demande du président de l'Assemblée, François de Rugy. Le drapeau aurait été dégradé à mi-hauteur. 

C'est la toute première fois que l'Assemblée nationale est pavoisée aux couleurs de l'arc-en-ciel.  

La marche des fiertés se déroule ce samedi 30 juin 2018 dans les rues de la capitale. Près de 500 000 personnes sont attendues. François de Rugy et plusieurs députés particiepront à la manifestation. 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !