Les victimes du terrorisme verront leurs frais de santé intégralement remboursés à partir de 2017 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Les victimes du terrorisme verront leurs frais de santé intégralement remboursés à partir de 2017
©Reuters

Dispositif

Les victimes du terrorisme verront leurs frais de santé intégralement remboursés à partir de 2017

"Les frais d'appareillage, les dépassements d'honoraires seront intégralement pris en charge, et donc les victimes du terrorisme n'auront plus à faire l'avance des frais", assure la secrétaire d'État chargée de l'aide aux victimes, Juliette Méadel.

Dans le cadre du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2017, les victimes d'actes terroristes seront intégralement remboursées de leurs frais de santé à partir de l'année prochaine. La secrétaire d'État chargée de l'aide aux victimes, Juliette Méadel, a précisé que ce remboursement se fera "au-delà du tarif de la sécurité sociale".

"Nous mettons en place, avec Marisol Touraine, la gratuité réelle des frais de santé pour les victimes du terrorisme. Les frais d'appareillage, les dépassements d'honoraires seront intégralement pris en charge, et donc les victimes du terrorisme n'auront plus à faire l'avance des frais (…) Jusqu'à 2017, on prolonge le dispositif de 100% aux frais de la sécurité sociale, ce qui n'est pas la même chose car le 100% tarif sécu ne couvre pas les dépassements d'honoraires ", a-t-elle expliqué. 

"Quand vous avez été blessé, handicapé, quand vous êtes victimes de syndrome post-traumatique, je comprends qu'on ne supporte pas d'avoir à faire toute une série de démarches administratives, nous y travaillons (...) Chaque service public fait son maximum et, nous, nous mettons de l'huile dans les rouages et nous accélérons car pour les victimes d'attentats terroristes il n'est pas possible d'avoir ce tracas en plus", a ajouté la secrétaire d'État, alors que les membres de l'enquête parlementaire vont rendre leur rapport sur les attentats de janvier et novembre 2015.

>>>> À lire aussi : Une cocotte-minute nommée France ? Terrorisme, risques de représailles incontrôlées et escalade généralisée de la violence, le sondage qui fait peur

 

Lu sur RTL

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !