Le taux de chômage stable à 10% au 2e trimestre 2015, selon l'Insee | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
En incluant les départements d’outre-mer, le taux est également stable, à 10,3 %.
En incluant les départements d’outre-mer, le taux est également stable, à 10,3 %.
©Reuters

Rien de nouveau

Le taux de chômage stable à 10% au 2e trimestre 2015, selon l'Insee

Myriam El Khomri, la nouvelle ministre du Travail, a affirmé que cette stagnation, qu'elle avait aussi constaté sur le terrain, était le résultat des outils mis en place depuis 2012 et qui commencent à porter leurs fruits.

L'Insee confirme les chiffres de fin août, ce jeudi 3 septembre. Le taux de chômage au sens du Bureau international du travail (BIT) est resté stable au deuxième trimestre, à 10 % de la population active en métropole, touchant 2,9 millions de personnes. En incluant les départements d’outre-mer, le taux est également stable, à 10,3 %. Myriam El Khomri, la ministre du Travail a affirmé qu'il s'agit d'un "ministère du progrès, et pas celui des statistiques", ce matin sur RTL. Elle a aussi affirmé que "les outils posés depuis 2012 commencent à porter leurs fruits".

Myriam El Khomri a néanmoins affirmé que cette stagnation, qu'elle avait aussi constaté sur le terrain, était le résultat des outils mis en place depuis 2012 et qui commencent à porter leurs fruits. "Notamment en ce qui concerne le chômage des jeunes", a dit la ministre. Elle a précisé que la feuille de route qui lui a été remise par le président de la République et le premier ministre prévoit de concilier réforme et efficacité économique.

"Il faut écouter les syndicats mais aussi les entrepises", a affirmé Myriam El Khomri précisant qu'elle travaillait très bien avec le ministre de l'Économie Emmanuel Macron. Il faut allier "protection des salariés et efficacité économique", a-t-elle répété, ajoutant qu'il fallait réussir à "hisser notre pays encore plus haut". Répondant aux critiques exprimées par la droite après sa nomination, Mme El Khomri a estimé que si elle n'était "pas un poids lourd", elle tirait sa "légitimité du terrain", rappelant son action au ministère de la Ville.

A lire aussi : Comment le chômage peut modifier les comportements des individus, aussi bien d’un point de vue personnel que professionnel

Calculé selon la méthode BIT, qui permet les comparaisons internationales, le nombre de chômeurs atteignait 2,852 millions en France métropolitaine fin juin, soit 1 000 de moins que fin mars, mais 62 000 de plus qu’au deuxième trimestre 2014. Ce total se compare avec celui du nombre d’inscrits à Pôle emploi de catégorie A, qui s’élevait à 3 553 500 fin juin.

Au deuxième trimestre, le taux de chômage des personnes âgées de 15 à 24 ans a baissé de 0,6 point, à 23, 4 %, celui des 25-49 ans a reculé de 0,2 point, à 9,3 %, et celui des 50 ans et plus a augmenté de 0,6 point, à 7 %. Le taux d’emploi des 15-64 ans est resté stable au deuxième trimestre, à 64,2 %, en baisse de 0,1 point sur un an.

 

Lu sur RTL

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !