Le propriétaire du site pornographique Jacquie et Michel est mis en examen pour complicité de viol | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Justice
Le propriétaire du site pornographique Jacquie et Michel a été mis en examen pour complicité de viol et placé sous contrôle judiciaire.
Le propriétaire du site pornographique Jacquie et Michel a été mis en examen pour complicité de viol et placé sous contrôle judiciaire.
©ROMAIN LONGIERAS / HANS LUCAS VIA AFP

Enquête en cours

Le propriétaire du site pornographique Jacquie et Michel est mis en examen pour complicité de viol

Un ancien acteur et deux anciens réalisateurs ont également été mis en examen dans ce dossier.

Le propriétaire du site pornographique Jacquie et Michel a été mis en examen vendredi pour complicité de viol et placé sous contrôle judiciaire dans une enquête sur des soupçons de dérives dans le milieu de la pornographie. Interpellé mardi avec son épouse et trois autres hommes, Michel Piron, âgé de 64 ans, a été mis en examen à l'issue de 72 heures de garde à vue pour complicité de viol et traite d'être humain en bande organisée.
Il a été placé sous contrôle judiciaire et a donc pu ressortir libre du tribunal. Le parquet avait requis son placement en détention provisoire.
Trois autres hommes - un ancien acteur et deux anciens réalisateurs - ont également été mis en examen dans ce dossier, pour viols, complicité de viol, proxénétisme en bande organisée et traite d'être humain en bande organisée. 
L'un d'eux est aussi poursuivi pour complicité de viol avec acte de torture et de barbarie. Il a été placé en détention provisoire. 
L'épouse de Michel Piron a elle été placée sous le statut intermédiaire de témoin assisté et est donc ressortie libre vendredi du tribunal judiciaire de Paris.
Dans un communiqué, Maître Nicolas Cellupica, avocat du groupe Arès, présidé par Michel Piron et détenteur du site pornographique, a indiqué qu'il était reproché au propriétaire du site "des faits -contestés - concernant une seule plaignante, en 2013. Le groupe Jacquie et Michel acquiert et diffuse des milliers de vidéos par an réalisées par des producteurs indépendants et regrette profondément que 7 scènes litigieuses aient pu être tournées parmi celles-ci, sur les 20 dernières années". 
Michel Piron a décidé de quitter le groupe le temps de cette procédure.
BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !